vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Topos escalade Sainte Victoire

Aujourd’hui abandonnée en apparence, Sainte Victoire est LA montagne des Aixois. Rendue célèbre par le peintre Paul Cézanne, elle fut, en son temps, le théâtre d’exploits verticaux parfois uniques.

Exploitée par les grimpeurs dès les années 20 voir avant, elle a fait l’objet d’une exploration intensive dès les années 60 menée principalement par Bernard Amy. Des voies comme la cinquième heure, les templiers, la directe de l’éperon, les trois licornes sont peu répétées mais restent des challenges sérieux. Sont ensuite arrivés les Marseillais, principalement représentés par la Bande à Gorgeon, qui débarque en 72, et qui ont profité du premier topo publié pour combler les trous et ouvrir de nouvelles voies.

Sa paroi la plus célèbre, les « deux aiguilles » (aujourd’hui spot mythique et peu fréquenté de couenne) a ensuite été rendue célèbre par Christian Guyomar: avec l’aide uniquement de protections « naturelles » (pitons, premiers coinceurs artisanaux, crochets, plombs…), il a réussit à ouvrir des itinéraires pour l’époque extrêmes, avec parfois du 6c obligatoire bien tassé.

De belles nouveautés ont vu le jour, et certaines voies continuent de naitre. Un important travail de rééquipement est mené sur l’ensemble du site : si aujourd’hui on peut y grimper, c’est notamment grâce au long travail effectué notamment par Daniel Gorgeon et Philippe Légier, qui ont œuvré durant plusieurs décennies pour créer, réequiper et nettoyer des centaines de voies, dans le massif Sainte Victoire ou les environs.

Sainte Victoire regroupe des itinéraires aussi classes que variés, et chacun y trouvera son compte: voies faciles toutes équipées ou non, grandes voies, couennes difficiles… Avec bien souvent un parfum d’aventure unique au site… Ceux qui n’y sont jamais allés ne peuvent comprendre!

Pour s’initier au massif, je vous propose une journée découverte Sainte Victoire!

Sinon pour les topos d’escalade:

Dernière longueur

Demaindebeurre Aboradul – Pyramide, Saint Ser

Baou Cezanne, Croix de Provence, Prieuré et contreforts

Le signal

Les deux Aiguilles

Le pilier des Gadz’arts et Baou Saint Antonin

Le Roque Vaoutarde et carrière

Vierge et Suberoque

Le Baou des Vespres, grand couloir et paroi des plaideurs

Dièdre du Puits

Secteur Saint Ser / Ermitage

Accueil > Topos d’escalade > France > Sainte Victoire

 

Durant l'approche, vue sur le Roque Vaoutarde

Saint Victoire, partie centrale

Publicités