vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Je vous salue Paris

En avril 2016, je me suis fait contacter par un grimpeur local, qui cherche un « fort grimpeur » pour l’aider à finir une voie. Bien que je sois très loin d’être si fort qu’il le pense probablement, je suis intéressé par son projet. L’an passé, Hervé a créé la voie « je vous salue Charlie », qui m’avait plu, et en a découverte une nouvelle cette année. Il a fait plusieurs repérage, nettoyé la voie par sections et parfois mis un point ou deux. La voie était prête à être parcourue, mais ne l’avait pas encore été. Ce n’était pas une réelle ouverture, même si la plupart des longueurs n’avaient pas été grimpées, mais une première ascension d’un itinéraire partiellement pré-aseptisé.

La paroi vue du bas, au retour. Conditions humides!

Le bas de la paroi, au retour. Conditions humides!

Ce fut une belle ascension, partagé avec Hervé, qui est un compagnon très agréable. Les prévisions météo nous ont bien eus, nous avons parcouru la voie sous une bruine insistante! Cela ne nous a pas empêchés de faire un maximum de libre, seule la quatrième longueur, assez humide, reste actuellement non enchainée (j’ai cassé quelques prises puis attrapé la dégaine!). La voie suit un éperon logique, juste à gauche de « petite balade entre amis », avec malheureusement quelques sections de gradins, typiques du massif, qui cassent légèrement l’enchainement. L’itinéraire reste très beau, avec des longueurs superbes, très Sainte Victoire. Je pense que le boulot fait en amont par les équipeurs est très bien réalisé, avec conscience, et va permettre à un grand nombre de grimpeurs de profiter d’une belle journée, d’autant plus que combiner les voies dans ce secteur est fortement conseillé!

Dans le haut de la première longueur

Dans le haut de la première longueur

Merci, Hervé! Suite à cela, un petit topo de la voie!

Seconde longueur, au départ

Seconde longueur, au départ

Approche :

Parking d’accès au refuge Baudino, prendre un sentier rouge qui monte au refuge Baudino. A un gros cairn « carré » prendre à droite pour rejoindre le sentier marron.
Lorsque le chemin marron fait un lacet à 180°, prendre une piste (vers l’est) traverser le petit bois 5 minutes, remonter l’éboulis vers la grande faille, encore 5 minutes.
Le départ de la voie se situe dans la faille, passer un gros bloc (corde bleue) et monter sur une petite terrasse (1 vieux spit de 8 spéléo) nom de la voie peint en rouge.

La grimpe ! :

L1: 5c; Remonter la belle fissure dominant les blocs. Relais sur la terrasse. 3 goujons.

L2: 6a; Fissure au dessus le relais, passer un terrasse (gros arbre), puis remonter une très belle fissure en arc de cercle vers la droite. 2 goujons.

L3: 6a; Court mur raide, puis réta en dalle. 1 goujon.

Descendre la gorge à gauche jusqu’au pied d’un mur compact équipé.

Quatrième longueur, après le court mur compact

Quatrième longueur, après le court mur compact

L4: 6b/A0; Remonter le mur raide et compact (6b, un pas de A0 ou très gros mouvement bloc, bien au delà du 7a…), puis traverser légèrement à gauche, pour rejoindre la fissure dièdre jaune. Passer l’arbre, puis virer à droite en pleine dalle, vers deux lunules équipées. Continuer tout droit (un goujon) et sortir du mur. Superbe longueur! 4 goujons, deux pitons.

Marcher 30 mètres en ascendance vers la gauche (cairn), pour trouver le départ de L5 au pied d’une superbe dalle.

Cinquième longueur

Cinquième longueur

L5: 6a; Très belle dalle compacte, en direction d’une grotte bien visible sur l’éperon. Un goujon au départ, suite engagée.

L6: 4c; Contourner par la droite (évident!) la grotte, en traversant dès le relais. Remonter dans du rocher moyen et récupérer le fil de l’éperon. Rien en place.

Suivre le fil de l’arête (court et simple).

Sixième longueur

Sixième longueur

L7: 3c; Dalle évidente, facile et non équipée (un point au sommet).

Continuer 30 mètres, puis passer un collet et descendre à droite sur 20 mètres, jusqu’au pied d’une belle dalle.

L8: 4c; Belle dalle lisse et engagée. Relais au sommet sur un goujon et friend numéro 2 BD.

Marcher une centaine de mètres jusqu’à l’éperon final, évident.

L9: 6b; Très bel éperon en grande partie équipé (loin), avec de jolis mouvements. Relais sur terrasse.

L10: 5b; Au mieux jusqu’au sommet!

Hervé, heureux de réaliser la première de la voie qu'il a créée, malgré la pluie!

Hervé, heureux de réaliser la première de la voie qu’il a créée, malgré la pluie!

Descente :

Soit vers l’ouest par le sentier du col de Vauvenargues (cairns), soit vers l’est par le col de Gentil (sentier noir). Attention au printemps, ce sentier peut être interdit pour raison de protection de la biodiversité; se renseigner sur le site Grand Sainte Victoire.

1ière ascension : La voie a été repérée, nettoyée, équipée par Pépé Hervé, Gérard Clignez et Mathias. Du très beau boulot, rendant un hommage aux victimes des lâches attentats de Paris, en 2015.

La première ascension intégrale de la voie fut réalisée le 13 mai 2016 par Pépé Hervé et Nicolas Gay. Un immense merci à Hervé pour m’avoir fait découvrir sa belle création.

Difficulté : TD; 6b obligatoire, un point d’aide à libérer en L4 (très dur!). 200 mètres.

Matériel : La voie est partiellement équipée mais les longueurs vierges d’équipement sont régulières. Un jeu complet friends, câblés, sangles.

Accueil > Topos d’escalade  > France  > Sainte Victoire > Baou des Vespres, Grand Couloir et paroi des plaideurs > Je vous salue Paris