vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Saou

Petit massif bordant la commune de Saou, le massif forestier de Saou, ou le massif montagneux de Saou est un massif calcaire relativement méconnu des grimpeurs, situés au sud du Vercors, entre Die et Saou (département de la Drôme). Il s’agit en fait de l’un des plus hauts synclinaux européens, et la forêt de Saou se concentre en grande partie dans cette formation protégée de murailles irrégulières.

D’intérêt variable pour le grimpeur, ses parois sont souvent représentées par le massif de la Pelle, composé de trois pics, bucoliques et herbeux d’un côté, raides, très raides, de l’autre. On y trouve des voies très réputées sur un rocher particulier (parfois douteux), parfois historiques, comme « les parisiens« , abordables comme « parfum d’opale » ou encore pas faciles (« résistance »), ou encore très dures et grandioses comme la récente création d’Antoine Lapostolle, « La liberté de percer ».

D’autres parois cerclent ce beau massif méconnu, comme entre autres l’aiguille de la Tour (voies de 100 à 250 mètres, du 5 au 7c!), le Grand Pomerolle (300 mètres avec une Livanos Vaucher qui doit grimper…), et de nombreux sites de couenne très réputés. Tant que ça, pour un massif presque oublié, secret?

Les topos :

– Roche Courbe, la Pelle : Voie des Parisiens

Accueil > Topos d’escalade > France > Saou

Publicités