vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Le Matchou

Grande classique de la falaise avec le Pitchou, la voie du Matchou est une très belle ligne directe et logique. La voie est très peu équipée et suit une ligne de fissures/dièdres très agréable à grimper et fort visible de loin. Il s’agit de l’une des voies historiques de la falaise, auparavant très fréquentée et aujourd’hui plus ou moins abandonnée. Ce qui est dommage, car son parcours est formateur, et c’est bien grâce à ces petites « courses » que l’on se forme aux grandes voies non équipées et à la montagne.

La falaise de Saint Ser - l'Ermitage. La ligne du Mathou est située entre ombre et soleil, dans une rampe évidente ascendante à gauche

La falaise de Saint Ser – l’Ermitage. La ligne du Mathou est située entre ombre et soleil, dans une rampe évidente ascendante à gauche

Seule l’ampleur lui fait défaut, mais on pourra toujours en profiter, car un magnifique site de couennes réequipées constitue le socle de ce beau mur. Les voies y sont plus dures, mais on pourra aisément enchaîner deux grandes voies ou compléter avec des itinéraires plus courts mais techniques. Enfin, cette voie peut également constituer un objectif de choix pour une demie journée.

L’approche est évidente et facile par le chemin d’accès à la chapelle Saint Ser.

Première longueur

Première longueur

L1 : 5b, 40 mètres; Départ bien à droite de la rampe (entre les voies « essevégé » et « rose bonbon », toutes deux équipées en scellements) par de belles cannelures (un piton) puis vers un arbre caractéristique. On remonte alors le dièdre main gauche (rocher moyen, comme les pitons) qui se transforme en cheminée. Ne pas faire le relais sur le spit mm rencontré sur le gendarme mais sur la chaîne de rappels, cinq mètres en ascendance à gauche. Sections engagées.

L2 : 5b+, 30 mètres; Droit au dessus le relais puis traverser une courte dalle à droite (un piton) au niveau d’une terrasse. Fissure plus facile, vieux pitons.

L3 : 5a, 40 mètres; Fissure évidente droit au dessus le relais, raide et bien prisue, qui se transforme en couloir facile en rocher moyen. Relais au sommet sur arbre.

Seconde longueur

Seconde longueur

Descente à pieds par un couloir main gauche, puis en suivant les cairns on change de couloir en tirant à droite pour éviter un ressaut raide. On rejoint un sentier.

Et une vidéo de la voie !

1ière ascension : Jean Paul Bouquier et Gerard Cretton, en 1970

Difficulté : D; 5b/c, 100 mètres

Matériel : Classique grande voie, friends du 0.5 au 3, câblés, sangles

Troisième longueur

Troisième longueur

Accueil > Topos d’escalade > France > Sainte Victoire > Saint Ser > Le Pitchou

Publicités