vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Voie du baou Saint Antonin

Avec presque 200 mètres sans échappatoire évident à pied, le Baou Saint Antonin fait partie des parois du massif possédant un minimum d’ampleur. Bien qu’entre coupée de vires végétales, les dalles peuvent y être magnifique, en rocher gris parfait. La plupart des voies y ont bonne réputation, bien que certaines soient oubliées sur le topo du massif ou en apparence abandonnées. En effet, il manque plusieurs voies équipées, au moins une à droite (les bouffons), et les voies de gauche semblaient confuses d’après les rares sorties décrites sur internet. Les informations étant rares, il a fallu aller voir sur place ce qu’il en était.

La voie du Baou Saint Antonin ne fait malheureusement pas partie des belles voies de la Sainte, malgré de très beaux passages. L’ensemble croise des vires cassant l’ambiance, et le rocher est variable. On traverse une petite forêt puis on remonte un couloir joli mais facile. Cependant, un parcours direct, visant les beaux passages de grimpe, reste intéressant. Ce n’est pas la première voie à faire dans ce mur, mais il s’agit tout de même d’une sortie agréable, d’autant plus que la sortie à gauche au sommet des Gadz’arts permet de ne pas sortir aux crêtes mais de redescendre rapidement.

La voie tracée en rouge avec les variantes

Accès : du parking des deux aiguilles, suivre le tracé noir jusqu’à franchir le pas de l’éléphant (court mur patiné avec une cuvette au milieu). On finit tout droit à vue en direction de la paroi. On vise la gauche de la paroi en repérant un gros bosquet.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, plein airL1 : 4a; on vise le bord droit du bosquet par une ligne de faiblesse évidente. Relais sur arbre.

L2 : 5b ou 4b; franchir un petit surplomb à droite du bosquet puis une dalle de plus en plus exposée, que l’on quitte à gauche pour rejoindre le couloir. On peut s’échapper ou contourner l’ensemble de la longueur par un couloir à gauche. Relais après une petite vire sur un arbre évident.

La longueur originelle remonte le couloir à gauche.

L3 : 5c; partir légèrement à droite puis tout droit. Plusieurs options de niveau équivalent pour franchir le dernier ressaut (crux). A gauche la fissure est délitée et un peu psycho, un piton au départ. La voie d’origine passe plus à droite, en 4b. Relais sur chêne à gauche.

L4 : 4b; traversée à gauche jusqu’au couloir évident.

On remonte ensuite par un sentier peu marqué au sommet de l’aiguille des Gadz’arts, d’où l’on redescend par le sentier des Cantilenes puis le tracé noir.

1iere Ascension : R. Bonnardel, R. Gouvenaire, A Moisson en 1956

Difficulté : TD-; 5c; ou D-; 4b par la vraie voie; 130 mètres

Matériel : friends du 0.3 au 2, câblés, sangles, matériel grande voie équipée

Accueil >Topos d’escalade > France >  Sainte Victoire > Aiguille des Gadz’arts et Baou Saint Antonin > Voie du Baou Saint Antonin