vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Le couchant

Belle voie finissant à la Croix de Provence même, le couchant permet une très belle alternative à la classique arête sud ouest pour déboucher à ce sommet mythique. L’escalade y est plus sauvage et un peu plus aventureuse, car le rocher y est moins aseptisé, l’itinéraire moins évident et moins fréquenté. Son parcours est donc déjà plus sérieux, d’autant plus que la voie n’est absolument pas équipée. Mais puisque ces parcours d’arête et ces combinaisons de faces, propres à ce massif, sont si agréables, il faut bien renouveler des enchainements, et cette petite paroi complétera une fois de plus à merveille une belle journée de grimpe!

L’accès le plus recommandé est bien sur l’arête du jardin, bien que l’on puisse y venir depuis le jardin des moines ou encore à pied depuis le bas (interminable!). On repère le départ, dans une belle fissure rayant une dalle, grâce à un dièdre imposant quelques mètres à droite, et à un goulet, juste sur la gauche.

La face!

La face!

Un petit topo !

L1 : 4c; Remonter cette fissure jusqu’à l’intersection avec la mini vire partant à gauche (la fissure se poursuit ensuite en dièdre). Relais à construire.

L2 : 5b; Traverser la vire à gauche, puis remonter la fissure large, et rejoindre sur la droite un énorme chêne pour y faire relais.

L3 : 4c; Traverser légèrement à droite pour récupérer une ligne ascendante à gauche menant à la Croix de Provence même. Rocher moyen.

Variante directe :

Du premier relais, ne pas tirer à gauche mais sortir tout droit.

L2′ : 4c; Couloir parfois légèrement terreux, relais sur arbre.

L3′ : 4c; Sortir tout droit ou plus simple, par un crochet à droite. Il sera « long » de sortir en une longueur, soit faire de la corde tendue, soit un relais avant la fin, moyennant une longueur de sortie en 2/3.

Cette variante directe est moins intéressante.

Dans le haut de la voie

Dans le haut de la voie

1ière ascension : Isabelle et Henri Agresti, en 1966

Difficulté : D; 5b; 100 mètres

Matériel : Friends 0.5 au 2, câblés, sangles, matériel classique grande voie équipée

Accueil > Topos d’escalade > France > Sainte Victoire > Falaise du Prieuré, Croix de Provence et contreforts > Le couchant

La variante directe

La variante directe

Publicités