vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Demain Debeurre Aboradul

La partie orientale du massif Sainte Victoire est probablement la plus torturée. Des arches immenses composent des piliers masquant des couloirs, des éperons apparaissent de nul part, des arêtes descendent des crêtes, le tout formant un mélange harmonieux et complexe, difficile à comprendre au premier coup d’oeil. Dans ce royaume minéral se cachent de nombreuses perles, d’une ou plusieurs longueurs. Le rocher y est bien souvent parfait. Demain Debeurre – Abordul est une combinaison de deux voies tirées par les cheveux, et malgré deux passages « plats », la voie est magnifique. Il s’agit d’une sacrée leçon d’escalade en dalle, bien équipée, dans un cadre absolument magnifique!

La voie, quant à elle, parcourt le socle puis l’arête d’une superbe pyramide, parfaitement verticale et lisse. Celle ci est très caractéristiques, et des tentatives sans succès de la parcourir directement ont déjà eu lieu. Heureusement, nous en parcourons ses flancs les plus faciles, qui ne manquent pas non plus d’esthétisme!

La voie démarre au secteur Boxon, qui s’atteint après une petite sangliade depuis l’ermitage. Le départ est facile à repérer, car il s’agit de la seconde voie en partant de la gauche, équipée de vieux points rouillés et de scellements au début, vite remplacés par des goujons de 12mm. L’équipement, souvent rapproché change vis à vis des standards du massif! D’en bas, la voie est prometteuse…

La première longueur

La première longueur

L1: 5c+, 45 mètres; Remonter la dalle, d’abord couchée et facile, puis plus raide et technique. Style Sainte Victoire!! Au niveau des rochers brisés en haut de longueur, ne pas partir à droite vers un très vieux point mais trouver le relais caché à gauche d’un bloc.

L2: 5c+, 45 mètres; un peu plus simple que la précédente à mon avis. Gravir un petit mur puis franchir de brefs gradins, puis se régaler dans la magnifique dalle. Le dièdre au dessus est simplement superbe, plus facile. Relais confort au sommet de cette première pyramide.

Seconde longueur, le dièdre magnifique

Seconde longueur, le dièdre magnifique

Transition: suivre en marchant l’arête herbeuse superficielle jusqu’au pied d’une goulotte entonnoir bien caractéristique.

L3: 5b, 45 mètres; Magnifique goulotte, escalade fine et très plaisante. La vue sur la pyramide sommitale est démente!

Nouvelle transition, viser la fissure à la base à gauche de la pyramide.

La pyramide sommitale!

La pyramide sommitale!

L4: 7a ou 5c/A0, 40 mètres; La dalle pêchue au début est le crux de la voie. Des mouvements très esthétiques, combinant force et finesse passent finalement plutôt bien, le à vue t assez facile pour ce passage et la cotation honnête. La suite se déroule dans une fissure à verrous vraiment très plaisante à grimper.

L5: 5c, 45 mètres; Toujours aussi beau, sur le fil du pilier. Escalade déroutante, à la cotation pour moi incompréhensible! De manière générale les répétiteurs de cette voie trouvent les longueurs précédentes cotées très sèchement, ce n’est rien en comparaison de celle ci! Le passage dur est néanmoins court et au début. Ah, l’escalade Sainte Victoire… On arrive alors au sommet de la pyramide!

La descente se fait soit à pied en contournant la pyramide à l’est, soit en rappel dedans (vieux relais), puis en s’échappant vers l’ouest après avoir rappelé L3, dans un couloir évident.

La longueur clé

La longueur clé

1ière ascension: N. Broche, B. Gorgeon, J.F. Gras, en 1977

Difficulté: TD; 7a ou A0, 5c très old school obligatoire. 180 mètres.

Matériel: Grande voie, friends, câblés peu utiles.

A l'est, la très belle ligne du pilier du 6 juin

A l’est, la très belle ligne du pilier du 6 juin

Dernière longueur

Dernière longueur

Vue sur le Baou des Vespres

Vue sur le Baou des Vespres

Accueil>Topos d’escalade > France > Sainte Victoire > Saint Ser > Demain Debeurre Aboradul

Publicités