vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Les Moussaillons

Voici sans aucun doute l’une des plus belles voies de la Sainte Victoire dans ce style et ce niveau. Traversant le socle de conglomérat, la voie des Moussaillons est l’une des plus fréquentées et sa réputation est largement méritée. On démarre par de très belles dalles composées d’un étonnant poudingue, puis l’on continue par une arête mal marquée composée de ressauts très intéressants en bon calcaire.

La paroi du jour!

La paroi du jour!

Les moussaillons, une des voies majeures du massif

Les moussaillons, une des voies majeures du massif

La voie est partiellement équipée (des goujons ont notamment été rajoutés en première longueur en 2016 pour une raison assez inconnue !), et constitue ainsi une très belle initiation au terrain d’aventure, d’autant plus que les voies sortant ensuite à la Croix de Provence ne seront jamais plus équipées que celle-ci.

Parfois, des grimpeurs un peu juste au niveau se font surprendre par la première longueur. Il est vrai que les cotations en dalles dans ce massif sont souvent sèches, et avant la pose des goujons, il fallait réfléchir à sa façon d’aborder ce passage, au rocher parfois creux. Les habitués le savent, les 4c de la Sainte sont parfois bien traîtres (ainsi que les cotations supérieures !). La suite étant plus conventionnelle, on oublie souvent bien vite ces difficultés imprévues, et les fissures et dièdres supérieurs sont magnifiques.

Du pied de la paroi, on trouve vite le départ. La voie ici décrite est la plus à gauche, et une terrasse tassée marque l’attaque.

L1 : 4c, 25 mètres ; Belle dalle de conglomérat désormais partiellement équipée (un ou deux goujons). On zigzag pas mal, jusqu’à une mini terrasse. Relais équipé facultatif.

L2 : 3c, 20 mètres ; Suite de cette belle dalle jusqu’à une large terrasse (pitons et lunules), relais sur petit arbre et lunules.

L3 : 4b, 20 mètres ; Droit au-dessus la terrasse par une belle fissure. Relais sur terrasse équipé.

L4 : 4a, 20 mètres ; Suivre le fil de l’arête (vieux pitons), relais équipé.

L5 : 4a, 35 mètres ; Escalade en ascendance à gauche (vieux pitons), relais équipé.

L6 : 3, 45 mètres ; Ascendance à gauche vers un gros pin, puis sortir au mieux. Relais non équipé, à bricoler sur les petits chênes ou à l’épaule.

Entre les divers ressauts, vers l'arête du jardin

Entre les divers ressauts, vers l’arête du jardin

On rejoint l’arête du jardin en suivant les cairns, ou en grimpant par la droite (piton). On peut également rejoindre la base de l’arête des Rois Mages.

La voie fut sauvagement réequipée en 2016 sans motif valable apparent (goujons à côté des fissures propres et lunules en première longueur). Cette action ne correspond pas avec la Charte Sainte Victoire, et désormais tout le monde ne peut plus aménager à sa guise sans concertation les voies déjà existantes. La Commission Escalade Grande Voie Sainte Victoire a étudié ce passage et a décidé de supprimer plusieurs des points fixes pour garder un caractère aventure à cette longueur. Cette décision fut prise malheureusement en l’absence du réequipeur, qui n’a pas souhaité s’exprimer.

Cette Commission est ouverte à la discussion, pour tout projet, merci de la consulter. Sur ce, bonne grimpe!

1ière ascension : Bernard Amy (encore !), Alain Michel, en 1965

Difficulté : AD ; 4c ; 150 mètres

Matériel : Friends 0.5 au 2, câblés, sangles, matériel classique grande voie équipée

Accueil > Topos d’escalade > France > Sainte Victoire > Croix de Provence,  Grotte de l’Os et du Perroquet > Les Moussaillons

Publicités