vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Le grand dièdre jaune – Dalles grises

Les dalles grises constituent un petit secteur de dalles intéressant, aux voies longues (attention à la longueur de corde!) en joli rocher.

La Sainte Victoire est principalement composée de ressauts relativement modestes. Il s’agit donc d’une aubaine pour le grimpeur souhaitant faire ses armes, tant en grande voie équipée qu’en terrain d’aventure. Cependant, après une lecture approfondie du topo, on remarque toutefois que certains itinéraires restent impressionnants. C’est le cas du grand dièdre jaune, bien que sur le topo classique les cotations sont plus modestes que sur le terrain. Démarrant au centre du site équipé des « dalles grises », cette voie dégage un petit parfum aventure…

L’approche est, bien qu’un peu longue, très évidente depuis le parking de plan Anchois, en passant par le refuge Cézanne. Le départ de la voies est donc immanquable, car la ligne du dièdre est à la fois évidente et magnifique: nous comprenons vite pourquoi les « anciens » ont craqué sur cette ligne bien en contrebas des crêtes sommitales.

La voie:

Le grand dièdre jaune

Le grand dièdre jaune

L1: dièdre facile au début, composé d’un rocher parfois un peu croustillant. Par endroits, la fissure est un peu bouchée, ce qui ne simplifie pas la protection, tout de même bonne dans l’ensemble. Un pas dur à la sortie, laissant dubitatif sur la cotation annoncée en 5b. Relais commun et équipé avec la voie juste à droite.

L2: LA longueur de la voie! Superbe, en rocher jaune solide. Pas simple à faire en libre à cause d’un équipement très hétérogène: parfois à protéger soi-même, parfois équipé de vieux pitons et même d’un coin de bois qui semble risquer de tomber tout seul, on reste concentré et la chute ne fait pas rêver! Avec quelques points d’aide, cette longueur sort bien en 6b/A1, et pourrait même bien être une longueur intéressante pour confirmer son habilité à passer dans du « tout terrain ». Le relais est sur pitons, renforçable.

L3: Une longueur de sortie assez sérieuse, car elle comporte tout d’abord un pas assez fin, engagé mais peu dangereux, sur du rocher moyen, puis une sortie sur du rocher variable, en passant par un dièdre magnifique. A nouveau, la cotation 5b laisse songeur. très intéressante également. Attention, la sortie par le dièdre à gauche nécessite des cordes de plus de 50 mètres. Mieux vaut suivre la sortie décrite dans le topo classique.

Bien que courte, cette voie est vraiment belle, et très intéressante: idéale pour se perfectionner en terrain d’aventure. Attention au rocher, pas toujours très sain.

Difficulté: TD+; 7a ou 6b/A1; 120 mètres.

Matériel: Classique terrain d’aventure, avec un marteau et cinq pitons au cas où!

1ière ascension: B. Amy et G. Fabre, en 1964.

Accueil>Topos d’escalade > France > Sainte Victoire > Prieuré, croix de Provence et contreforts > Dalles grises – Le grand dièdre jaune