vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Le Lézard Rouge – Grotte de l’Os et du Perroquet

Située au secteur de la grotte de l’os et du perroquet, la voie du lézard rouge fait partie de ces méconnues de la sainte, qui auraient pu devenir classiques mais qui restent peu fréquentées. Cela est sans doute dû au succès de sa magnifique voie de droite, le chien qui aboie.
Paroi de la grotte de l'os et du perroquet

Paroi de la grotte de l’os et du perroquet

Cependant, la voie du lézard rouge est agréable, variée et belle à grimper. La vire intermédiaire casse un peu l’ambiance et le rocher est parfois légèrement friable, mais c’est souvent le cas dans ce beau massif sainte victoire, et la voie ici présentée est, comme d’habitude, très formatrice. L’itinéraire, bien que logique, reste à chercher et l’escalade, dans ce terrain peu équipé, demande de l’attention.

Comme pour les autres voies du secteur, continuer jusqu’aux crêtes en grimpant est plus que recommandé. On invente ainsi des parcours originaux et à la carte, dont il est bien difficile de se lasser…

L’accès est relativement court et facile depuis le refuge Cézanne.

Départ, première longueur

Départ, première longueur

Troisième longueur

Troisième longueur

L1 : 5b (dur!); Départ commun avec le chien qui aboie (deux pitons) puis on effectue une grande traversée a gauche sur vire. Au bout de celle-ci, à l’arbre, on remonte verticalement. Relais lorsque la fissure se sépare en deux, un spit.

L2 : 4c; Remonter la belle fissure de gauche jusqu’à un arbre.

L3 : 4a; Dalle facile exposée puis jardin. Relais a construire, repérer le toit de la quatrième longueur et le faire a l’aplomb.

L4 : 5a; Belle dalle facile puis un court surplomb physique. On continue vers le toit que l’on contourne par la droite. Relais à construire.

L4′: 4c; Dalle à gauche.

L5: 4c; départ exposé, a droite du relais. 

On rejoint facilement a pied le sommet de la falaise, puis la descente ou la paroi d’après…

1ière ascension : Bernard Amy et Geneviève Durand en 1965

Difficulté : D+; 5b; 130 mètres

Matériel : Friends 0.5 au 3, câblés, sangles, matériel grande voie

Publicités