vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Avé Maria – Ex Voto

Saint Bernard de Menthon, ici représenté avec une statuette au premier relais. Placée bien avant l’équipement de la voie, elle témoigne d’une ancienne fréquentation

L’Oule est une falaise extra-ordinaire, chère aux grimpeurs Marseillais. En effet, cette dernière possède deux caractéristiques majeures : elle est parfaitement abritée du mistral (il s’agit probablement du secteur le plus adapté à ces conditions), et les voies que cette falaise propose sont fabuleuses. Vu de la mer, tout à gauche, se situent les superbes cheminées de « bienvenue à l’Oule » et « Jet Lag« . Tout un programme. Au centre, le secteur emblématique propose les voies les plus célèbres des Calanques : le surplomb hors normes de « futurs croulants », et pire encore de « l’intégrale » ainsi que la dalle exceptionnelle du « Linceul« , pour moi la plus belle du coin. A droite, des voies plus sérieuses en escalade traditionnelle, ou terrain d’aventure, avec le mythique « pilier du Hoggar« , la plus belle du coin mais également la plus abordable. A droite se situe un secteur encore bien différent…

Effectivement, l’extrémité est de l’Oule est bien moins raide, composée de piliers coupés par des terrasses. Il y a bien deux voies agréables en terrain d’aventure, mais la belle escalade ici se fait sur goujons et scellements. C’est bien là que passe « Avé Maria », qui est peut être la voie équipée la plus facile de la paroi de l’Oule, avec le « toboggan ». On ne dépasse jamais le 6b aimable, et les points sont proches. Dans cette voie, seules les terrasses sont à jeter (les arêtes et angles subissant un érosion accélérée, c’est finalement ce qui est en train de se produire!), car l’escalade est très belle.

Seconde longueur, 6b

Dans ce paradis, il fallait bien qu’un ouvreur, empli d’humilité, remercie la nature, ou le ciel, pour ce cadeau merveilleux. Ex Voto signifie littéralement du latin « d’après le vœux ». Il s’agit d’un remerciement suite à la réalisation d’un prière ou d’une offrande. On peur comprendre certains ouvreurs, baptisant ainsi une belle voie, de remercier Dieu ou la vie, pour avoir eux même la chance de proposer un si beau cadeau aux répétiteurs.

Bien que « Avé Maria – Ex voto » soit très proche de sa voisine bien moins équipée « Cathédrale de pierre« , elle est très différente. Cette dernière, nécessitant des coinceurs, recherche les fissures et dièdres. Notre voie ici décrite s’affranchit de tout cela : grâce aux scellements, elle parcourt les zones les plus belles et s’engage ainsi dans de très belles dalles. Je ne saurais pas vous dire laquelle est la plus belle, car à mon (humble!) avis, les deux sont à faire!

Approche : rejoindre la brèche de Castelvieil. On y repère une petite tour. Quand on la regarde face à la mer, la première chaine est sur le versant droit de la tour.

Une dernière longueur en rocher délicat et exceptionnel

R1 : Rappel de 23 mètres jusqu’au bas de la terrasse

R2 : Rappel en tirant vers la droite en regardant la mer (évident sur place)

Longer la falaise sur la droite (regard mer), passer près d’une vieille corde stat’ et viser la vire du bas jusqu’à une chaine (scellements, merci)

R3 : 23 mètres, bien suivre le fil du pilier et non le couloir

R4 : 22 mètres, relais de départ à droite en regardant la mer

La voie !

L1 : 5c, 45 mètres; Grande longueur en dalle (ne pas s’arrêter au relais de rappel), très belle en bon rocher blanc solide.

Transition : revenir auprès de la corde fixe précitée en rappel

L2 : 6b, 30 mètres; Très beau dièdre, avec un pas subtile dans le hauten dalle!

L3 : 6a+ (6b dans le topo… Dure à lire!), 15 mètres; (s’enchaine aisément avec L2) Premier point bien haut, puis escalade technique à droite des points.

L4 : 5c, 35 mètres; (6a dans le topo…) Magnifique longueur en taffonis (« trou », en Corse : il faut le voir pour comprendre, exceptionnel). Ne pas s’arrêter au premier relais mais filer vers le pilier final évident, relais au pied.

L5 : 5c, 25 puis 10 mètres; (6a dans le topo…) LA longueur de la voie. Un filon d’aragonite qui mérite mieux que tous les superlatifs français. Rocher parfois un peu fragile.

Retour : évident depuis le sommet de l’Oule!

Les aiguilles de « l’arête à mé », vieille voie discontinue remplacée par de beaux itinéraires. On distingue la magnifique dernière longueur

Équipement : Probablement quelqu’un de formidable

Difficulté : TD-; 6b, 6a obl.; III; 160 mètres.

Matériel : Grande voie équipée

Accueil > Topos d’escalade > France > Calanques > Oule > Avé Maria – Ex Voto

Publicités