vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Je vous salue Charlie

« Je vous salue Charlie » est une voie très récente, rendant hommage aux victimes des attentats Parisiens de l’hiver 2015. Annoncée après ouverture comme sérieuse car exposée, la voie remonte une belle arête pour finalement affronter un mur raide. Bien que manquant parfois cruellement d’ambiance à causes de zones de gradins typiques de Sainte Victoire, la ligne est logique et possède de très belles longueurs. Le haut possédant plus d’ambiance, on ne reste pas sur sa faim.

La voie a été rééquipée par les ouvreurs, qui ont souhaité laisser un caractère de voie « à protéger » tout en réduisant les risques les plus majeurs. Ils nous proposent une ligne « mixte », très agréable à grimper, avec des sections où il faut réellement grimper et se protéger. Il s’agit donc d’une belle voie recommandable, bien qu’elle possède les même défauts que la plupart des voies de ce massif. Ces défauts qui sont aussi un cachet agréable, permettant une ambiance décontractée, entre beau calcaire et romarins.

Malheureusement, la voie est absente du topo récemment sorti. Elle a probablement été ouverte trop tard et elle n’a pas du avoir le temps d’être éditée.

Dans les longueurs du bas, une ambiance... Provençale!

Dans les longueurs du bas, une ambiance… Provençale!

Nous avons effectué l’approche directement par l’accès à l’arête de Genty. Celle ci est pratique et rapide, agréable. Le départ de la voie est assez aisé à trouver, dans un pierrier directement à droite de la trace menant au sommet de la paroi du grand couloir, dans une dalle à trous sur une lame. Le nom est marqué au pied. Si vous êtes au pied d’une dalle compacte avec une flèche peinte, alors le départ est simplement à l’étage du dessus!

La longueur en 6a: difficile et magnifique

La longueur en 6a: difficile et magnifique

L1: 5b; Dalle typique Sainte Victoire, à trous, superbe. Partiellement équipée (deux cordelettes): passer à droite d’un trou évident, puis à gauche d’un petit arbre, et finir dans une section moins difficile. Relais équipé au pied d’un ressaut suivant.

L2: 5a; Ressaut peu soutenu. De son sommet, s’orienter vers la gauche et rester sur l’arête (ne pas rejoindre les zones de gradins à droite).

L3: 3; Suivre plus ou moins le fil de l’arête (ne pas virer à droite) et trouver le relais au pied d’un court ressaut raide et compact.

L4: 5a (plutôt 5c); Rejoindre l’arbre, puis traverser à droite (raide et physique, superbe), puis franchir le ressaut. Relais à un petit col, sur chênes.

L5: 5b; Longueur assez facultative: du petit col, redescendre à gauche de 10 mètres pour trouver une dalle partiellement équipée à remonter.

Transition: remonter à pied jusqu’au pied du monolite très caractéristique, prolongeant l’arête.

L6: 6a (+++); La fissure est évidente et partiellement équipée. Très belle escalade, avec un passage très bloc au départ, puis une section plus facile, et enfin à nouveau une fissure très raide équipée de pitons et goujon.

Transition à éviter: un rappel de 20 mètres à droite pose dans des gradins. cette transition est tirée par les cheveux: mieux vaut poursuivre sur le fil même de l’arête (probablement délité et très simple) pour arriver directement à R7.

Du pied du rappel, remonter tout droit en direction d’un chêne vert, dominé par une cordelette bleue.

L7: 5c (—); Drôle de longueur, peu soutenue, entre gradins et terre. Nous ne la recommandons pas trop. Viser un petit col entre l’arête et la paroi raide de sortie.

L8: 6b et A1; Initialement cotée 6b, il s’agit de très loin de la longueur clé. Franchir un beau mur (pitons) puis un petit bombé. On arrive au pied d’une fissure raide et lisse comprenant trois pitons (probable 6b/c obligatoire). Un pas d’artif sur friend permet de s’en sortir. La suite est toujours aussi belle et plus facile, dans le prolongement de cette fissure. Superbe longueur!

Le dernoier ressaut, avec la très belle longueur clé

Le dernier ressaut, avec la très belle longueur clé

Un grand merci et bravo aux ouvreurs! A ce sujet, en 2016 a été créée Je vous salue Paris. Plus belle encore!

1ière ascension: Gérard Cligniez et Hervé Zaegel en mars 2015

Difficulté: TD, 6b et A1. 200 mètres.

Matériel: jeu de friends 0.5 au 3, câblés, sangles. Quelques pitons dans les longueurs, parfois un ou deux goujons max.

Accueil>Topos d’escalade > France > Sainte Victoire > Baou des Vespres  et grand couloir > Je vous salue Charlie

Publicités