vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Les cent fleurs et mille écoles

Semblant oubliées depuis des décennies, deux voies ferment la partie occidentale de la falaise de l’Oule, séparées d »un profond couloir. La plus saine, « les cent fleurs et mille écoles », remonte le pilier de droite. Il s’agit d’une très belle voie facile et peu équipée, menant aux crêtes de l’Oule, surplombant les voies nouvelles « jet lag« , « Pépito », « Le tourbillon de la vie » et Belzebuth ». Le rocher est excellent, et l’escalade agréable. Bien que courte, cette voie est très plaisante et peut se compléter avec une seconde.

La voie démarre au même niveau que la traversée des écureuils, par une dalle grise inclinée facile. Les relais peuvent se faire sur différents emplacements mais ne sont pas équipés.

L1: 3c; Remonter cette dalle compacte en passant à droite du pin nourrisson. On rejoint ensuite une terrasse (pin, relais possible), puis un boyau confortable dans lequel le relais est facile à construire.

L2: 4b; Remonter ce boyau puis suivre une rampe en dalle et enfin un beau dièdre (deux pitons dans la dalle). Relais sur la crête.

L3: 3a; Suivre la crête jusqu’à un ressaut plus raide.

L4: 3a; Remonter ce ressaut, sortir au sommet.

L3 et L4 correspondent à la sortie du Riesling. La sortie des ouvreurs passe plus à gauche dans le couloir encombré.

1ière ascension: Thérèse Folliet, Jean-Paul Folliet et Bernard Domenech le 10 janvier 1971; Variante dite du Riesling Yves Azémas et Pierre Gras en mars 1972.

Difficulté: AD; 4b; 110 mètres.

Matériel: Classique terrain d’aventure.