vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Ballad of easy greenland – Qaqqartivakajik

Dans la voie

Le Groenland, si imprévisible ! Notre transfert de l’aéroport de Kulusuk à la ville de Tasiilaq était prévu en bateau, mais nous apprenons 24h avant notre départ de France que la glace trop présente en mer bloque la circulation. Nous devons donc prendre l’hélicoptère pour atteindre l’île d’Ammassalik et notre logement au Red House. Nous comprenons alors qu’il nous sera impossible de nous diriger vers notre objectif : le cirque des fox jaw. Chose que nous confirme Robert… Il nous explique aussi que le rocher de l’île où nous nous trouvons est très mauvais pour l’escalade… Nous devons donc remettre en question notre projet pour en établir un nouveau réalisable avec la glace et les aléas du rocher. Le jour même de notre arrivée Nico repère une dalle sur le socle d’une paroi qui culmine à 608 m (sommet voisin du Qaqqartivakajik). Dès le lendemain on se met en route, cela semble à côté du Red House, à vue d’œil seulement car ça s’avère un peu plus long pour les jambes ! Je trouve qu’ici tout paraît plus accessible qu’en réalité. Pendant l’approche on réalise à quel point le rocher est mauvais, un composé de roche et de terre, rien ne tient. On décide de jouer la prudence et on cherche une 1ere voie très facile. Les dalles rocheuses sont courtes et il y a beaucoup de terrasses herbeuses, ou plutôt mousseuses. Difficile d’établir un itinéraire là-dedans… Nico arrive toute de même à repérer une ligne de dalles successives, avec sur la fin la traversée d’un couloir d’éboulis. On se lance en tirant à gauche tout au long de notre ascension. Nico a du mal à trouver de quoi poser des protections pour lui, heureusement que c’est vraiment facile. Par contre il se débrouille à chaque fois pour faire des relais hyper solides pour m’assurer.

Tasiilaq

La grimpe est très facile et agréable, je me sens en totale sécurité. Super moment d’escalade-détente pour ouvrir notre séjour au Groenland, et sous le soleil en prime ! 6 longueurs, 200m de dénivelé environ, on sort de la voie un peu plus bas que le sommet 608 que nous atteignons en quelques minutes après s’être délestés du matériel d’escalade. Vue fabuleuse sur les innombrables icebergs à perte de vue dans l’océan ! Tout paraît figé. Durant l’ascension on surplombe le village de Tasiilaq et son fjord où la banquise est encore bien présente. C’est fabuleux de grimper au-dessus des icebergs, entourés de sommets enneigés ! On s’attendait à de la verdure mais la glace a décidé de rester un peu plus longtemps cette année. Et ça n’est pas plus mal car on a pu voir arriver l’été groenlandais.

La ligne vue depuis Tasiilaq

1iere ascension : Noémie Laugero et Nicolas Gay le 09/06/2022 ? (Probablement du passage au moins dans les environs)

Difficulté : AD; 4c; 200 mètres

Matériel : Friends jusqu’au 3, câblés, sangles, matériel grande voie

Accueil > Topos d’escalade > Ouvertures > Ballad of easy Greenland – Qaqqartivakajik

Accueil > Topos d’Escalade > Groenland >Ballad of easy Greenland – Qaqqartivakajik