vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Asavakkit – Honeymoon Wall

Peu avant notre départ, nous obtenons un topo de voies ouvertes à Kulusuk pour aider la population locale (voir le projet dans cet article), et nous découvrons qu’une belle grande voie y a été ouverte ! Sans hésiter, nous allons voir ça.

La ligne

vertical pirate greenland

le topo

Après un trajet des plus tortueux en bateau, congnant de nombreux icebergs, nous arrivons à kulusuk sans avoir coulé le bateau. Nous partons donc en direction de cet « Honeymoon Wall », à travers des marécages qui deviennent de moins en moins amusants et toujours plus infectés de moustiques. Après presque deux heures de marche, nous découvrons le mur, dont la voie déjà ouverte est coiffée d’une corniche à l’aspect des plus inquiétants… De plus, la voie est trempée ! Décidément, rien ne se passe comme prévu au Groenland…
Je repère toutefois une ligne plus à gauche. Nous croisons une trace d’ours fraîche dans le sol (nous n’avons plus de fusil), et les nuages menaçants ne sont pas loin, mais ne se dirigent pas complétement dans notre direction. Nous tentons !

La paroi vue de profil

Au pied du mur

Une pente de neige raide compose la courte première longueur (plus tard en saison il faudrait faire une longueur de plus en rocher!). Puis une dalle en ascendance à gauche fait la seconde, entrecoupée de courts dièdres. Le rocher est très dur à protéger et je ne mets que de rares points très espacés, dont un piton toujours en place. Ce n’est qu’après 50 mètres que j’arrive enfin à construire un relais… La longueur n’était pas si simple, c’est avec une certaine fierté que je peux enfin me pendre à de bons coinceurs.
La troisième est plus simple et seulement d’une trentaine de mètres, débutant par une rampe en ascendance à droite puis une dalle tout droit. Le relais est solide mais l’on devine que le rocher jaune, mauvais, sera vite rencontré si l’on continue dans cette direction.

La quatrième et dernière longueur remonte une jolie fissure puis une dalle engagée, pour aboutir au sommet. C’est notre dernière ouverture en grande voie au Groenland, et c’est apaisés et heureux d’avoir enfin eu un très bon rocher que nous rentrons par un couloir facile au nord.

Noémie en sortie !

Au départ

1iere ascension : Noémie Laugero et Nicolas Gay, le 04/07/2022. Le nom de la voie veut dire « Je t’aime ».

Difficulté : D+; 5c très exposé; 140 mètres

Matériel : Friends du 0,1 au 4, câblés, sangles, quelques pitons, matériel grande voie

Accueil > Topos d’escalade > Ouvertures > Asavakkit – Honeymoon Wall

Accueil > Topos d’Escalade > Groenland > Asavakkit – Honeymoon Wall