vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Le pilier gauche du Fauteuil

Le Verdon est très souvent associé aux grands murs gris et compacts, qui ne cessent de faire mon bonheur. Mais il s’agit surtout d’un des sites d’escalade les plus variés de France! En effet, ces dernières années, de nombreux sites de couennes se sont développés dans les baumes plus ou moins secrètes ou dans les murs jusque là ignorés. Mais malgré ces découvertes, certaines voies sont intéressantes à re-explorer!

Dernière grande voie avant mon voyage en Malaisie, nous avons choisi avec Bernard Pé. une voie oubliée, qui n’a du avoir que quelques parcours ces dernières années. Le pilier gauche du fauteuil a en effet (définitivement?) disparu des topos, mais a récemment été reparcourue par des Marseillais dont les retours furent enjoués. Fans des voies sauvages, nous sommes allés en vérifier l’intérêt!

Un lieu magique...

Un lieu magique…

La voie démarre à droite de la superbe « Tandem pour une évidence », parcourue il y a déjà quelques années. Une des voies majeures de mon ami Lionel!!

Des gradins herbeux marquent le départ. Je me propose de faire cette longueur en tête, un bon entraînement pour la jungle! En effet, côté végétation je ne serai pas déçu! Le départ est assez simple, mais le mur se raidit et se couvre de terre. Plusieurs blocs semblent prêts à partir mais heureusement dans de genre de terrain, on se protège aisément grâce aux très (trop?) nombreux arbres. Le relais se fait sur la première vraie vire (ficellou). Cotée 3 dans les vieux topos, je ne sais pas si on peut réellement attribuer une cotation rocher à ce passage. Je propose J2!

Pilier gauche du fauteuil: une fenêtre à travers la foret

Pilier gauche du fauteuil: une fenêtre à travers la foret

La seconde longueur monte de manière évidente en ascendance à droite au dessus le relais pour découvrir une superbe fissure raide. Très impressionnante, celle ci est en fait pourvue de très bonnes prises et concrétions en tous genre. Auparavant 5c, le 6a moderne se mérite bel et bien! Relais sur cade.

Troisième longueur, au cheminement toujours évident: rejoindre le dièdre à gauche et le remonter jusqu’au jardin. Quelques petites subtilités pour une escalade qui reste intéressante, cette longueur est peut être légèrement moins difficile que la précédente. Nous avons tiré une grande longueur de 60 mètres, pour éviter cela il vaut mieux faire rapidement un relais au jardin. Anciennement 5b, cela donnerait un petit 6a actuel.

La même tête que le dessin du tee shirt!

La même tête que le dessin du tee shirt!

Un peu plus dur à trouver, la quatrième longueur emprunte d’abord un mur au rocher moyen et se prolonge dans une fissure majeure qui mène directement à un relais équipé de « Tandem pour une évidence ». Un ancien 5c (6a moderne?) très beau! Petite parenthèse à ce sujet: malgré la proximité des deux lignes, « Tandem… » ne gêne absolument pas le parcours du « Pilier gauche… » et il n’y a que sur quelques mètres où l’on est proche. Comme quoi une saine cohabitation des styles est réellement possible, merci aux ouvreurs respectueux!!

Pilier gauche du fauteuil - Cinquième longueur, dans une jolie dalle

Pilier gauche du fauteuil – Cinquième longueur, dans une jolie dalle

Selon la configuration que nous avons effectuée, la cinquième longueur est très courte. Laisser à gauche les goujons de « Tandem… » et tirer à droite vers un petit jardin suspendu. Triangulation obligatoire pour le relais! Joli passage en dalle en 5c.

Pilier gauche du Fauteuil - Sixième longueur en A1

Pilier gauche du Fauteuil – Sixième longueur en A1

Sixième longueur, le passage clé! Un dièdre en arc de cercle évident, raide au début. Le libre semble très engagé (6b+? Difficile à enchaîner si on pitonne!), mais le passage se fait en artif, en pitonnant. S’en suit une traversée plus facile vers la gauche puis un petit mur de sortie.

Sortie!

Sortie!

1ière ascension: S. Morizot, R. Bonnard, B. Bouscasse, A Querelle le 28 juillet 1973

Difficulté: TD+; 6a et A1; 250 mètres

Matériel: Terrain d’aventure y compris quelques pitons variés. Nombreuses sangles!

Le topo! Vertical pirate

Le topo! Vertical pirate

Accueil>Topos d’escalade > France >Verdon > L’Estellié > Le pilier gauche du fauteuil

Publicités