vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Rivière d’argent

Magnifique et exigeante, rivière d’argent est une voie à faire absolument. Située dans l’un des secteurs les plus gazeux et mythique de l’Escalès, cet itinéraire est peut être le plus abordable de ce pilier peu marqué mais abritant des voies de légende, comme Fenrir ou l’ange en décomposition.

Les rappels, plein vide, mettent très, très vite dans l’ambiance. Ainsi décollé du mur, ce dernier semble encore plus raide qu’il ne l’est vraiment et on aura le temps de s’interroger sur nos capacités à savoir remonter.  Ce qui n’est par ailleurs pas si stupide, car prendre un but ici rajoute vite au retour plusieurs heures… Le plus court étant de remonter par « les deux doigts dans le nez », en amont.

Quel rocher…

Bien que toute équipée, l’escalade est un poil sérieuse, car en plus de l’engagement du secteur, Ce n’est as une voie que l’on gravira en tire clou. Il y a un minimum d’espace entre les points et l’on évolue sur du pur rocher Verdon, dur à lire… Mais celui-ci est tellement beau que l’on est vite grisé par l’ambiance, et seul le combat pour l’enchaînement compte… À condition de ne pas avoir trop mal aux pieds!

La voie, avec départ plus que recommandé par Barbapoupon, décrit ici.

Dans le haut de la voie

L1 : 5c; départ sous le bombé caractéristique de Fenrir. Superbe traversée à droite sur gouttes d’eau, relais sur mini terrasse.
L2 : 6b+; mur raide technique. Après le petit toit ne pas partir tout droit mis bien traverser à gauche pour récupérer notre voie (spit invisible).
L3 : 6b+; en ascendance à gauche puis droit dans un pilier à trous. Longueur mal équipée car les points sont parfois décalés de la ligne de libre.
L4 : 6a; initialement 5c, superbe et technique.
L5 : 6b+; départ génial sur bacs, puis reta pas simple et arrivée engagée au relais.
L6 : 5c/6a; splendide, raide à bacs, engagé. S’enchaîne bien avec la suivante.
L7 : 5c/6a; sortie hyper classe, hyper Verdon..

1iere ascension : Michel Suhubiette en 1987
Difficulté : TD+; 6b+, 6b obligatoire, 120 mètres
Matériel : grande voie équipée

Accueil > Topos d’escalade > France > Verdon > L’Escalès > Rivière d’argent

Publicités