vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Gueule d’amour

Escalade dans les entrailles de la terre…

Un jour de pluie à la Palud. Ah, mais c’est dément ! Enfin, vous pourrez aller faire cette perle qu’est « Gueule d’amour », car elle est entièrement abritée. Une voie majeure qu’il ne va pas falloir faire en priorité donc… Car le mieux reste de se la réserver pour ces journées maussades ! Il s’agit en effet d’une voie dans laquelle la pluie ne passe pas (sauf au relais final), car elle remonte une faille impressionnante, formant une cheminée large très, très déversante. Du pied, le profil de la paroi est impressionnant…

L’escalade est donc « intérieure », et peut s’apparenter à de la spéléologie… Mais celle-ci reste exceptionnelle, dans une ambiance rare, à travers la terre, à travers les dévers… Il ne faudra ni être claustrophobe, ni sujet au vertige, car, dans les deux cas, on risque de finir fort impressionné ! La dernière longueur, notamment, déverse de plusieurs mètres, avec une centaine mètres de vide, sans rien sous les pieds…

Le petit topo :

L’accès s’effectue par les rappels de « Bottes Surbottes », menant au Jardin des Suisses. En regardant la paroi, le départ de « Gueule d’Amour se situe juste à droite, dans une immense cheminée totalement déversante.

Après la première longueur en 2b, on rentre dans le mur…

L1 : 2b; Long couloir facile et non équipé, rigolo.

L2 : 4c ou 6b; Longueur de spéléologie non équipée, tout au fond de la cheminée (ambiance fantastique, même si cela ne grimpe pas vraiment…), parfois un peu malcommode. On rentre profondément « dans la paroi » pour revenir ensuite vers l’extérieur (suivre la lumière!). Frontale nécessaire!! On peut également passer en dehors de la fissure (6b équipé, apparemment pénible).

L3 : 5b; Cheminée très engagée, patinée, ambiance fabuleuse dans le haut !!

L4 : 6c ou 6b et A0; LA longueur ! Cheminée hyper dévers, avançant de plusieurs mètres, plein gaz ! Placements, bacs éloignées, escalade déroutante… et relais sous la pluie !

1ière ascension : Les frères Rémy évidemment ! en 1980, à priori peu ou pas équipée à l’ouverture…

Difficulté : TD+; 6c ou 6b et A0, escalade très spéciale… 130 mètres

Matériel : Classique grande voie et une frontale !

Dans la voie, Matthieu !

Accueil > Topos d’escalade > France > Verdon > L’Escalès > Gueule d’Amour

 

Publicités