vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Bottes sur Bottes

Encore une voie qui ne va pas plaire à tout le monde! Pourtant, ce genre de terrain peut se révéler formateur et est rigolo pour celui qui aime la fissure Large. Une fois de plus, on songe aux anciens en la parcourant: on n’aimerait pas être là dedans avec juste une poignée de pitons. Vu la configuration de la voie, ça devait engager fort!

Bien que courte, la voie est sérieuse et pas si facile. Le style d’escalade est d’une autre époque, tout comme les cotations… Il faut savoir grimper efficacement dans le style fissure large à poing et renfougne, sinon ça pourrait vite devenir un combat inoubliable. De plus, il n’y a aucun équipement en place et l’accès, en rappels dans la voie, incite tout de même à ne pas échouer…

Une description de la voie:

La ligne de Bottes Surbottes vue du bas. La première longueur suit la fissure évidente, puis la voie continue dans le dièdre/couloir au dessus

La ligne de Bottes Surbottes vue du bas. La première longueur suit la fissure évidente, puis la voie continue dans le dièdre/couloir au dessus

La voie classique « bottes surbottes » commence à quelques mètres de l’arrivée du rappel, à gauche en regardant la paroi, sur un pilier fissuré.

L1: Fissure immanquable, avec du rocher moyen au début, puis la fissure se redresse. Des verrous de poing peuvent rendre de précieux services! Le relais est au choix sur l’arbre (confortable et solide) ou sur le relais équipé de très vieux spits. Celui-ci a l’avantage d’être décalé de l’axe de la longueur suivante.

L2: Longueur bastion, fissure large typée « off width » au départ, en léger dévers. Cela devient vertical, on sort un peu de la fissure à gauche, pour enfin traverser franchement à droite pour trouver le relais (une fois de plus, au choix). Longueur intéressante! Gare au rocher, nous y avions fait partir un très gros bloc!

L3: Très jolie cheminée au départ, qui se transforme en dièdre. On sort au mieux dans ce couloir, en bon rocher gris fissuré.

Concernant les cotations, celles annoncées dans le topo 2010 sont justes pour quelqu’un de très habitué aux fissures larges/cheminées: L1 en V/V+, L2 en V+, L3 en V. Les grimpeurs modernes ne seront pas d’accord…

Matériel: Un jeu de friends complet dont des gros (nous avions jusqu’au 3: les plus gros doivent y faire merveille), en en doublant éventuellement. Ceux ci sont remplaçables par des gros hexentrics. Un jeu de câblés, ainsi que le matériel classique de grande voie.

Accueil > Topos d’escalade > France > Verdon > L’Escalès > Bottes Sur Bottes

Publicités