vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Pieroux – Dièdre oublié

Depuis quelques temps, avec l’ami Aurélien nous cherchons quelques lignes vierges à grimper. Alors que je fais la sourde oreille concernant ses projets de faces nord en hiver (quelle idée, il fait froid l’hiver!), il me trouve gentiment un dièdre à l’aspect magnifique et à priori jamais grimpé, malgré la fréquentation générale du secteur. Avec une photo ne montrant même pas ce dit dièdre, je me motive à traverser toute la région pour aller voir ça.

La paroi du Pierroux

L’approche du Pierroux, depuis les Gicons, est particulièrement facile. On suit un sentier bien marqué, et après un tour complet du propriétaire, Aurélien me montre enfin la ligne. C’est vrai qu’il est beau ce dièdre!! Même si la première longueur est très végétale…

En effet, cette première longueur est très sale et est du coup plus dure que prévue. De plus, un vieux relais est en place à son sommet. Nous ne perdons pas espoir car ce vieil itinéraire oublié semble partir ensuite vers la gauche, contrairement à celui que nous nous étions imaginé. Nous gardons espoir et passons l’après midi à nettoyer la première longueur, qui est désormais débarrassée de toute sa végétation et de toutes les écailles fragiles.

Première longueur, avant nettoyage

Seconde longueur (on devine la première déjà plus propre!!)

Nous rentrons tranquillement après avoir fixé ces 25 premiers mètres. Le lendemain, c’est à trois que nous revenons, avec l’ami Etienne. Le suspens relatif à l’ouverture est vide tombé: un nouveau piton en seconde longueur, dans une rampe à l’aspect évident mais finalement très compliquée (A1 ou 6c?).

D’en bas, la troisième longueur semblait être nettement plus dure: un dièdre déversant, assez intimidant. C’est l’Aulrélien qui s’y colle en tête. Il passe assez vite tout en prenant le temps de décrire sa vie, et fais le relais sur celui de la voie de droite, ouverte par Philippe Mussato. Le dièdre est un superbe 6a bien protégeable, dans lequel de bons verrous permettent de bien avancer.

Quatrième et dernière longueur de ce bastion, une cheminée facile mais un poil engagée (5a). Quelques vieilles plaquettes nous rappellent que nous ne sommes définitivement pas les premiers à passer ici, mais cela ne change finalement pas grand chose à cette belle escalade.

Nous arrivons à la vire, où plusieurs options de sortie sont envisageable. La ligne que nous avons empruntée semble nettement se calmer, toujours dans cette ligne de dièdre. Le temps et la météo ne nous auront pas permis de continuer, mais ce n’est que partie remise!!

La troisième longueur, superbe

1ière ascension: Merci de me l’indiquer si vous avez des informations!

Matériel: Friends jusqu’au numéro 4 en doublant 0.5 et 1, câblés, cinq pitons variés.

Difficulté: 6a et A1, probablement 6c en libre?

La ligne vue du bas

Au pied de la seconde longeur

Accueil > Topos d’escalade > France > Ceuse Ecrins Devoluy > Pieroux – Dièdre oublié