vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

La voie du Dièdre

La voie du dièdre (on devine le renfoncement de la première longueur, puis on distingue bien la seconde)

La voie du dièdre (on devine le renfoncement de la première longueur, puis on distingue bien la seconde)

La voie du dièdre n’est certes pas la plus belle de Castelvieil, mais son abandon total n’était peut être pas justifié. Elle remonte une ligne logique et esthétique, bien qu’encombrée par endroits de végétation. Son escalade est plutôt facile, et c’est parce qu’elle était absente de la dernière édition du topo que nous sommes allés la repérer. Une bonne surprise, et une possibilité de sortie très agréable pour ceux qui font les voies partant de l’eau et s’arrêtant à la vire Ramon. Certains feront 30 fois la sortie de la Ramon, d’autres voudront en découvrir d’autres.

Actuellement, cette voie est plus difficile que la sortie de la Ramon, car les belles fissures sont parfois buissonnantes voir pire. Cette escalade pourrait être très belle nettoyée, mais a t-elle besoin de l’être? Plusieurs sorties au plateau sont propres et agréables, et celle ci se démarque par son côté forestier. Certes, ces mini aventures ne plairont souvent pas, mais ce terrain reste formateur pour de plus grandes entreprises, et il reste des grimpeurs aimant les plantes. Doit on systématiquement nettoyer les itinéraires pour en faire profiter la majorité, ou alors devrions nous laisser de tout partout? La question étant la même pour l’équipement des voies, il semble que le meilleur compromis soit de laisser une plus grande diversité possible, mais pour cela il faut accepter de « sacrifier » quelques lignes qui ne seront que très peu répétées. Mais cela laisse parfois aux répétiteurs la chance de se faire plaisir à chercher soi même son escalade… Il n’y a pas de solution parfaite à ce débat, car la solution du « tout partout » n’est possible que sur les sites suffisamment grands et variés…

Je vous propose le topo, mais ne vous recommande pas chaleureusement d’y aller si la grimpe tout terrain ne vous plait pas.

Le topo de la voie du Dièdre

Le topo de la voie du Dièdre

L’accès le plus rapide se fait depuis les rappels de sortie de la traversée Ramon, puis en revenant en arrière sur la dite traversée. On longe une vire spacieuse, et on repère facilement le dièdre, encombré, avant que la vire ne s’amincisse nettement (entre la voie du Grand Timonier et du Pilier Mika).

L1 : 5b; 30 mètres environ; Remonter le dièdre encombré (viser un gros arbre), puis un crochet à gauche évite une section plus délicate, on arrive sur une section moins raide. Relais à construire avant que le dièdre ne se redresse.

L2 : 5b; 30 mètres environ; Poursuivre par ce dièdre, puis dans le haut prendre la branche de droite. Beaucoup de salsepareille, mais super amusant!

Sortie aisée au plateau.

1ière ascension : H. Joubard et R. Piette en 1942

Difficulté : D; V; 60 mètres

Matériel : Matos terrain d’aventure, fissures larges…

Accueil > Topos d’escalade > France > Calanques > Castelvieil

Publicités