vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Singeries Fines

Ivan en seconde longueur

Ultime semaine de vacances avant la reprise. Une blessure pour l’un, des imprévus pour l’autre, et une météo exécrable nous ayant forcés à annuler le séjour initial dans les Dolomites.

Après la classique Tord Boyau hier, nous nous donnons RDV le lendemain pour une nouvelle grande voie.

Une arrivée tardive, un café trop long, nous prenons la route sans savoir que faire. « On verra bien sur la route! ». Du TA ? Du sportif ? Alors que nous avançons sur cette sinueuse et belle route des crêtes nous épluchons le topo sans trop savoir. Puis soudain, Nicolas relève la tête et d’un cri venu du cœur lance « Je sais, là bas, il y a Singerie Fine, il parait que c’est top ! »  Vendu !

Plutôt que de descendre dans la voie, nous choisissons de prendre les rappels d’Ouvreur de Bouse et de longer la falaise. Cette marche nous permet de chercher de potentiels nouveaux itinéraires et de passer voire la dernière ouverture en date !

C’est Nicolas qui part dans la première longueur qui démarre par une petite fissure, s’en suis un mur un peu plus raide et bien prisu. Un petit pas pour sortir d’un léger surplomb, une petite traversée sur la droite et un relais dans une niche achève ses 30mêtres. Le 6a+ annoncé nous semble généreux.

Ivan en troisième longueur

Un petit pas au départ de la deuxième longueur, sur du rocher un peu plus friable. Une jolie niche vaut le coup d’œil, et le quartz est bien présent. Une grimpe en 3D avec un rétablissement assez facile. Puis une quelques marche faciles jusqu’au relais juste en dessous d’un surplomb. Longueur assez courte 15/20m 6a.

Le départ de la 3ème longueur début par un un petit surplomb puis un second plus physique par une fissure en verrou pour Nicolas, en Dulfer me concernant. Une fois rétabli, une superbe dalle s’offre devant nous. De bonnes prises bien cachés, des pieds corrects, et c’est un beau jeu d’équilibre qui nous amène à un dernier bombé qui se négocie facilement.

La dernière longueur débute droit au dessus avant de traversée sur la droite. Un beau pas d’équilibre dans une superbe ambiance, puis une suite sur un mur qui s’incline très prisu. 6a+ 35m.

Très belle grande voie, sur un équipement béton avec une variétés de grimpe assez rare. Les relais sont très confortables.

Ivan Dufresne

Ivan finit d’en découdre avec la dernière longueur

Équipement : Hervé Guigliarelli

Difficulté : TD; 6b max, 6a obligatoire; 110 mètres

Matériel : grande voie équipée

Accueil >Topos d’escalade > France > topos escalade Calanques > Cap Canaille > Singeries Fines