vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Les Drailles

Ivan dans la traversée

En provençal, le terme « draya » signifie sentier. On pourrait donc penser ici en suivre un, mais la réalité est bien plus complexe. Cette voie très peu fréquentée propose un concept original, en longeant un système de vires dans un sens (nord, nord ouest), puis à l’étage supérieur dans l’autre sens (sus, sud est), pour revenir presque au point de départ. Autant rester au parking, me dire vous ! Certes, mais ainsi, nous éviterons toujours l’escalade… et pourtant ce sport nous plait ! Cela faisait un moment que j’avais repéré cet itinéraire, que j’avais par ailleurs déjà croisé en ouvrant « dompteur de cairns » même si à l’époque les points n’étaient pas là…

Il s’agit donc d’une belle balade sur des vires plus ou moins étroites, entrecoupées de jolis passages de grimpe. Officiellement, le niveau ne dépasse pas le 5c/A0 mais sur deux traversées le tire-clou se remplace par du 6a/b, faisable en baskets. Comme souvent, cette voie a été ouverte puis laissée en l’état, avec un rocher qui mériterait encore du nettoyage même s’il est dans l’ensemble excellent. Seul défaut à noter, la fin est parfois mal équipée oubliée, pas finie ?), et peu intéressante. Par ailleurs, il existe plusieurs variantes (un bel exemple d’équipement compulsif) et nous vous conseillons d’utiliser la première variante de sortie pour éviter les dernières vires pénibles.

Plutôt qu’un topo interminable et incompréhensible vu le lieu, je vous propose un schéma rectifié et revu. Bonne grimpe !

Le topo

Equipement : Par respect vis à vis du n’importe quoi je tais le nom

Difficulté : D+; 6a/b ou 5c/A0, 5b obligatoire; Peut être très environ 400 mètres A/R pour en tout 20 longueurs

Matériel : Corde de 25 mètres, 15 dégaines, Sangles, etc….

Accueil >Topos d’escalade > France > topos escalade Calanques > Cap Canaille > Les Drailles