vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Le bitard à rudiste

Dernière voie équipée dans ce joli mur d’Ouvreur de Bouse, le Bitard à Rudiste est très rapidement devenu une grande classique. C’est une voie qu’il fallait savoir trouver, coincée entre “ouvreur de bouse” et “bourreur de rousse” (avec également tireur de mousse et dompteurs de cairns le secteur est presque complet en jeu de mots!), mais cet itinéraire vaut réellement le détour. On commence par grimper des ressauts raides entrecoupés de vires, puis deux fort beaux dièdres et enfin le fameux mur qui a fait la réputation du site. Le niveau est homogène dans le 6a, et le rocher parfaitement nettoyé. L’équipement est, comme bien souvent ici, très abondant.

Dans la voie, du beau grès !

Cette voie fut pour nous l’occasion de nettoyer un peu le secteur : nous passons notre vie à écouter des grimpeurs râler après le Parc National des Calanques, mais je n’ai encore jamais vu l’un d’entre eux ramener le moindre déchet d’en bas… Avec Ivan, nous avons organisé une opération nettoyage, tout d’abord en remontant des sacs remplis de plastique par “au milieu de nulle part”, puis en hissant une barrière de chantier jetée en bas. Ce n’était pas très compliqué et la différence se voit immédiatement ! Si chacun ramenait un petit bout de plastique d’en bas, le secteur serait propre depuis longtemps ! Également et plus drôle, nous avons aussi remonté un BASE Jumpeur d’en bas que nous ne connaissions pas. Voilà une sortie originale à Canaille !

Approche : Rappels Ouvreur de Bouse, puis longer la paroi vers la gauche, le “bitard” est la première voie que l’on rencontre, dessin au pied.

L1 : 6a; On gravit un ressaut en ascendance à droite par un vague pilier, un pas.

L2 : 5b; Ne pas monter directement le mur juste à gauche du relais, mais traverser à gauche pour remonter une cheminée

Contreplongée dans la voie

L3 : 6a; Traversée ascendante à droite. Longueur courte.

L4 : 6a; Courte longueur.

L5 : 6a; Très beau dièdre.

L6 : 5c; On continue ce dièdre en direction d’un surplomb, la voie “ouvreur de bouse” (patinée) est deux mètres à droite.

L7 : 6a; Traverser à gauche sous le surplomb puis sortir dans un léger dévers à bacs.

Retour : évident à pied.

Difficulté : TD-; 6a; 100 mètres

Matériel : Grande voie sportive

Ivan, éboueur de Canaille !

Accueil >Topos d’escalade > France > topos escalade Calanques > Cap Canaille > Le bitard à rudiste