vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

La théorie des dominos

Première longueur

Située sur la droite du Grand Draioun, « la théorie des dominos » est une voie qui porte bien son nom. Comme pour ses voisines, l’ambiance y est exceptionnelle, sur cette paroi colorée, dominant vertigineusement la mer, et l’escalade propose des sections magnifiques. Ce mur raide et tourmenté alterne les couches de grès, calcaire et de conglomérat, pour le plus grand plaisir des grimpeurs à a recherche d’une grande voie variée ! Cependant, le rocher parfois un peu moins solide que dans les autres classiques, combiné à un passage vraiment dur plus un passage de tire clou au départ, l’ensemble avec un équipement peut être un peu plus éloigné font que cette voie est moins fréquentée que d’autres, et se nettoie par conséquent plus lentement (peut être plus lentement que l’avancée de l’érosion qui elle ne perd pas de temps !).

On démarre ainsi par une jolie longueur facile en grès, se terminant théoriquement par un pas de A0 : on peut l’éviter par la droite (exposé, 6b) ou forcer en libre. La suite est équipée plus classiquement, sans ce petit piège malgré des cotations qui ne correspondent pas franchement au terrain. Le passage clé semble n’être à peu près jamais réussi en libre (on y voit des grimpeurs de 8a à vue tirer aux points…), et ce second passage est du coup un peu dommage. Il faut grimper bien à droite de points pour ne pas toucher au matériel en place ! Mis à part ce court passage, la voie ne dépasse pas réellement le 6b, et le haut en bon conglomérat est vraiment réconciliateur après le mur raide en A0 ou 7b+(?).

Ivan le Beau à la sortie du crux

A noter à proximité à droite une voie non répertoriée sur le topo, la stratégie du crabe, magnifique et nettement plus abordable. Une première avant de partir dans ce grand mur?

Accès : à pied !

Le départ du 6c

L1 : 6b ou 6b et A0; Mur facile devenant une cheminée plus soutenue. à la sortie, A0 à gauche et 6b à droite de plus en plus facile et engagé.

L2 : 5c; Court et sans intérêt.

L3 : 5c; Départ raide à bac, magnifique en grès puis plus facile.

L4 : 6b; En ascendance raide à gauche, puis droit. Déversant à bacs sur fines strates, majeur ! Un petit réta puis une fin plus facile…

L5 : 6a+; Spéciale en conglomérat fragile.

L6 : 7b+?; Mutant pour le 7a+ annoncé, grimper à droite des points.

L7 : 6a+; Belle en conglomérat – bien traverser à gauche au départ.

L8 : 6a; Sur la gauche, à chercher ! Fin en conglomérat.

Retour : Facile à pied.

Equipement : Alain Dupaquis, Jean Louis Fenouil

Difficulté : ED-; 7b/+?; 6b obligatoire; 170 mètres

Matériel : Grande voie sportive

Accueil >Topos d’escalade > France > topos escalade Calanques > Cap Canaille > La théorie des dominos

 

Publicités