vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Bon grès, mal grès

Première longueur, la cheminée après le pas de bloc – La preuve du dévers présent, il pleuvait fort et nous sommes sortis secs !!

Encore une pépite dans le secteur « Ouvreur de Bouse » ! Plus récente que certaines voisines de gauche, elle n’en est pas moins belle, au contraire, avec une raideur et une homogénéité encore plus marquée que dans d’autres voies. Sans être très difficile, l’escalade est très raide, sur un rocher bien prisu, avec très peu de vires larges. D’autant plus qu’elle n’a pas eu le temps d’apparaitre sur le topo officiel FFME, et elle est donc moins fréquentée… Cependant, ce manque de passage en fait également une voie plus sauvage, à quelques mètres des classiques, mais un pilier sépare visuellement les deux secteurs, et dans « bon grès mal grès » on n’aperçoit plus cette surfréquentation. Le rocher n’y est donc pas aussi aseptisé (certaines fines strates font encore un peu peur, et il reste beaucoup de gravillons sur les vires, et parfois dans les prises), mais un vrai grimpeur sait aussi passer même si toutes les prises ne sont pas brossées!

Une fois de plus, on évoluera entre murs raides à trous et poches, strates aux prises plates et toits, toujours avec des bacs dans les mains, et des marches pour les pieds. L’escalade est donc moderne, originale dans ces parois de grès et majeure. Si les gens savaient comme c’est beau, la voie serait déjà patinée…

Troisième longueur, du grès magnifique, pour une météo pourrie

Accès : Rappels ouvreurs de bouse, longer le chemin vers le Sud Est (direction la Ciotat). Nom marqué au pied, sous un toit que l’on contourne par la gauche.

L1 : 6a; Traverser sous le toit (bacs et fissure à verrous!), puis remonter la cheminée (crux en bas et presque en haut).

L2 : 5a; Très belle longueur, dans un dièdre raide bien prisu.

L3 : 5c; Toujours aussi agréable de randonner dans ce beau dièdre, des bacs, des fissures, on se croirait au Peak District en observant le grain du rocher…

L4 : 6a+; Traverser un ou deux mètres à droite, puis remonter en arc de cercle à gauche pour contourner le toit, puis on grimpe un dernier mur raide.

Sortie : Encore une mini longueur facile, relais sur la barrière plus loin.

Equipement ou ouverture inconnue

Difficulté : TD-; 6a+; 100 mètres

Matériel : Grande voie équipée

Dernière longueur, traversée puis toit

Accueil >Topos d’escalade > France > topos escalade Calanques > Cap Canaille > Bon grès mal grès

Publicités