vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

La Cerecita Del Pastal – Cerro Blanco

La seconde longueur, mythique

La seconde longueur, mythique

La Cerecita Del Pastal, ou la petite cerise sur le gâteau (traduction du Mexicain) est la dernière voie que nous ayons gravie lors de notre séjour au Mexique. Après avoir réalisé deux voies sur le superbe Cerro Blanco, je souhaitais finir en beauté ces cinq jours de solitude par une dernière petite ouverture. L’approche au Cerro Blanco était trop pénible pour y grimper et rejoindre la civilisation le même jour, c‘est vers la paroi la plus modeste et la plus facilement accessible que mon regard s’est porté. De loin, ce pâté faisant face au superbe monolithe du Cerro Blanco ne semble pas offrir de ligne d’escalade décente. Pourquoi ne pas plutôt faire du bloc dans la prairie qui semble être un paradis pour cette pratique ?

Eh bien, malgré les impressions, c’est une excellente surprise qui sera au rendez-vous. Je découvre une petite ligne de fissure cachée, qui se révélera être absolument magnifique! Certes, la voie manque d’ampleur, mais son escalade est très belle, et la seconde longueur est absolument majeure! Il s’agit d’une belle fissure raide au départ, prolongée par une très jolie dalle protégeable sur un rocher incroyable. La première et la troisième longueur n’étant pas particulièrement à jeter, et la vue du sommet superbe, nous avons bien fait de faire ce petit crochet sur la route du retour. La cerise sur le gâteau…

Le sommet, dont nous ne connaissons pas le nom, est facilement repérable. Face au Cerro Blanco, il est immédiatement sur la droite lorsque l’on franchit l’unique col sur l’approche du camp de base du monolithe. Face au mur, on devine aisément sur la gauche un grand couloir qui franchit la barre rocheuse principale notamment par des tunnels (probablement très intéressant!). La fissure de la première longueur est située légèrement à gauche de ce couloir, marquée par un court dièdre raide puis une fissure oblique ascendante à droite menant à un chêne.

Topo de la voie "La Cerecita Del Pastal"

Topo de la voie « La Cerecita Del Pastal »

L1 : 5a; dièdre raide, puis fissure oblique ascendante à droite, très belle, traversant du rocher très sculpté. 30 mètres.

L2 : 6a+; fissure raide au dessus la terrasse, puis dalle superbe et prisue, protégeable. 30 mètres.

L3 : 4c; cheminée raide et prisue (courte), puis passage d’un bloc pour éviter les végétations très agressives. 40 mètres.

L4 : 3 à 5a; franchir au mieux le dernier ressaut (par un bloc? escalade sympa évitant les piquants…), puis finir en corde tendue jusqu’au sommet.

Fin de la seconde longueur

Fin de la seconde longueur

Descente : au mieux à travers les barres rocheuses jusqu’au sommet du couloir précité en approche (évident) puis par le couloir jusqu’au premier relais, puis rappel. Il doit être possible de passer par les tunnels du couloir (information à vérifier!).

1ière ascension : Nicolas Gay, Timothée Guillon, le vendredi 18 novembre 2016.

Difficulté : TD-; 6a+ max, 5c obligatoire; 150 mètres jusqu’au sommet.

Matériel : Friends 0.5 au 3, câblés, sangles, ficellous.

La descente!

La descente!

Accueil > Topos d’escalade > Ouvertures > La Cerecita Del Pastal – Cerro Blanco

Accueil > Topos d’escalade > Mexique > La Cerecita Del Pastal

Le topo de la voie

Le topo de la voie