vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

La Arista De La Cascada – cascade de Basaseachi

La fameuse cascade de Basaseachi

La fameuse cascade de Basaseachi

La Cascade de Basaseachi est un lieu absolument magnifique. Facilement accessible, l’esplanade permet de contempler paysage extraordinaire en dominant une cascade impressionnante, au débit souvent important et allant se jeter 250 mètres plus bas. Basaseachi, le « lieu des coyotes ou cascade » est célèbre pour cette chute d’eau, même si son voisin, le canyon du cuivre (canon del cobre) reçoit plus de touristes.

Plusieurs voies d’escalade y ont été tracées, la plus célèbre étant « Subiendo del Arcoiri » (en haut de l’arc en ciel), en 8a, 6c+ obligatoire. En rive droite de la cascade, dans ce mur raide, des voies d’artif ont été tracées, ainsi qu’une voie du même niveau mais plus abordable car comprenant un équipement plus serré. Il existe également une voie en rive gauche, plus facile, l’arête de la cascade. Sur le papier, elle semble franchement majeure et d’un niveau déjà correct (6c+). Malheureusement, les cotations ont été un peu exagérées et la voie manque franchement de raideur, voire parfois même d’ambiance. Elle est peu soutenue et les échappatoires sont souvent aisés. En revanche, il s’agit d’un parcours très intéressant pour découvrir le lieu et la vue sur la cascade est absolument unique. Il est presque impossible de trouver un meilleur cadre pour grimper.

L'arête de la cascade - Basaseachi

L’arête de la cascade – Basaseachi

Nous l’avons gravie en rentrant d’une belle aventure dans le canyon, et cela nous a permis de finir en beauté une itinérance extraordinaire. Épuisés après plusieurs jours d’effort intenses, nous étions très heureux qu’une voie abordable nous ramène à la civilisation, plutôt que le chemin remontant du bas de la cascade. Le rocher est souvent très bon et les passages grimpants sont agréables. Des sections plus faciles et moins raides permettent de souffler mais la raideur n’est plus au rendez-vous. Parfois, des zones herbeuses peuvent être carrément désagréables, voire dangereuses. En dehors de celles-ci, l’escalade est très bien protégée et un grimpeur ne maîtrisant pas les difficultés maximales peut s’y essayer.

Relais !

Relais !

La longueur clé (5.11b ou 6c+)

La longueur clé (5.11b ou 6c+)

L’approche est facile, un large chemin descend au pied de la cascade en rive gauche (d’où l’on voit bien l’arête elle-même). La voie démarre juste à gauche d’une petite cascade équipée d’un bassin aménagé, au pied de l’arête, en allant au pied de celle de Basaseachi. Des échappatoires sont possibles presque tout le temps.

La voie se parcourt en 16 longueurs souvent hétérogènes et peu soutenues, certaines sont très agréables. Les coinceurs ne sont pas nécessaires, mais quelques sangles pourront être utiles, et 14 dégaines seront indispensables. Je vous présente le topo directement en photo. La voie a été ouverte par Kai Maluck et Clemens Pischel en janvier 2014.

Accueil > Topos d’escalade > Mexique > La Arista De La Cascada – Cascade de Basaseachi

Topo de l'arête de la cascade

Topo de l’arête de la cascade