vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Cascade de Basaseachi et Candemana Canyon – Présentation

Le canyon...

Le canyon…

Situé à l’ouest de l’Etat de Chihuahua, le Parc National des Cascades de Basaseachi est célèbre pour deux d’entre elles : la Piedra Volada, la plus haute du pays, est parfois sèche, et plutôt compliquée à contempler de face, alors que la Cascade de Basaseachi, très facilement accessible, constitue la plus haute chute d’eau permanente du pays. Le torrent ainsi formé a creusé des canyons profonds de parfois 1600 mètres (Barrancas Del Candemana), et offrent ainsi un décors unique et varié. La végétation, luxuriante, est similaire à ce que l’on peut voir parfois en France, composée de pins, chênes, acacias, agaves… La faune est également très riche, on y rencontre des aigles, vautours, serpents divers, caméléons, ratons laveurs, insectes inquiétants, ainsi que parfois des coyotes, d’où le nom Basaseachi, qui signifie en langage Raramuri (peuple indigène local – les « pieds rapides » en français) le « lieu des coyotes ou cascade ». Les habitants ont su rester très traditionnels, cette partie de la Sierra Madre Occidentale étant encore très sauvage.

Excepté au pied de la cascade de Basaseachi, le fond du canyon est peu accessible et très isolé. Une grande prudence est nécessaire pour y évoluer, car aucune assistance ne sera apportée à celui qui aura un petit soucis… Son fond est entouré de parois souvent très raides, et parfois très hautes : jusqu’à 1000 mètres de haut pour le big wall d’EL Gigante, la plus grande paroi du pays, d’abord vaincue en artif par Cecilia Buil et Louis Carlos Garcia, en 1998 (Simuchi, 1025 mètres, 6b+ et A4 – la même équipe établira plusieurs lignes ensuite), puis en libre par les Allemands Kurt Albert, Stefan Glowacz, Klaus Fengler, Holger Heuber et Marius Hoffman en 2001 (la conjura de los necios, 8a). Le rocher est, quant à lui, souvent médiocre voir dangereux, même si dans les voies équipées (Logical Progression à El Gigante, voies de la cascade de Basaseachi) il peut être excellent. Il a malheureusement parfois tendance à tomber par plaques de plusieurs tonnes. Quelques grimpeurs y sont actifs, mais dans l’ensemble, il reste quasiment tout à faire, même si l’artif sera souvent indispensable.

Le Candemana Canyon - Sauvage, isolé, et encore peu exploré... Sur la droite, la cascade de Basaseachi

Le Candemana Canyon – Sauvage, isolé, et encore peu exploré… Sur la droite, la cascade de Basaseachi

D’autres sites intéressants cerclent le canyon, et bien d’autres vont se développer dans les années à venir. A Basaseachi même (village), de très belles couennes bien équipées sont très agréables à grimper, et un site de bloc en pleine rivière est également très sympa, même si le rocher à trous est vite usant. De plus, un autre site qui a de l’avenir se situe à 15 minutes du Rancho San Lorenzo, camp de base reculé de la plupart des expés grimpe.

Un faux serpent corail - inoffensif!

Un faux serpent corail – inoffensif!

La cascade de Basaseachi

La cascade de Basaseachi

On peut se loger à Basaseachi (hôtels, camping, restaurants et magasins de nourriture – vous en aurez besoin pour vos aventures !), mais la plupart des grimpeurs préfèrent le Rancho San Lorenzo, confortable (maisons à louer, repas envisageables, et transports plus ou moins sur demande). Le propriétaire, Don Fernando, pourra vous aider à trouver un guide compétent, ce qui est indispensable au moins pour trouver les départs d’approche ! On trouve son contact aisément sur internet.

Pour se rendre sur place, il faut prendre le bus depuis Chihuahua jusqu’à Las Estrellas (attention, il y a plusieurs stations de bus à Chihuahua, mais les hôtels ou taxis connaissent souvent bien, et cette ville est plutôt pratique). De las Estrellas, on peut appeler au Rancho pour se faire aider, mais je pense qu’en arrivant de jour on trouve très facilement quelqu’un pour finir le transport (environ 15 minutes pour le Rancho).

Si vous avez besoin de davantage de renseignements, n’hésitez pas à me contacter !

Accueil > Topos d’escalade > Mexique > Cascade de basaseachi et Candemana Canyon – Présentation

Le Rancho San Lorenzo

Le Rancho San Lorenzo

Le topo d'escalade du Mexique du nord, regroupant de nombreux super sites! Vous n'avez pas fini d'en faire le tour...

Le topo d’escalade du Mexique du nord, regroupant de nombreux super sites! Vous n’avez pas fini d’en faire le tour…