vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

MultiPillar of pleasure

En rouge « pan’s labyrinth », en bleu la directe des pans et en jaune multipillar of pleasure

Située sur l’un des magnifiques contreforts du Jebel Taskra, la voie « multipillar of pleasure » est l’une des grandes classiques de l’anti-atlas. Le secteur, superbe, des piliers est de Taskra avait déjà été présenté suite à l’ouverture de la variante « la directe des pans », en 2017. Cet itinéraire, « multipillar of pleasure » se situe sur la droite de la paroi, sur un secteur relativement raide, et propose une escalade particulièrement agréable. Plus soutenue et plus difficile que la voie précitée, elle mérite tout autant le détour, et proposera également une ambiance marquée pour un itinéraire de ce niveau.

Particulièrement raide et compacte de loin, la voie remonte en fait un système intelligent de piliers qui se succèdent et s’enchaînent parfaitement. Les relais sont donc confortables mais entre les deux, il faudra grimper ! L’escalade est ici assez raide, toujours très bien prisue sur ce rocher incroyable que l’on retrouve dans tout le massif, mais reste comme d’habitude engagée. Il n’y a évidemment aucun équipement en place, et se protéger régulièrement n’est pas toujours évident, les run outs sont donc nombreux. Une fois de plus on choisit une voie avec beaucoup de marge car un soucis dans ce genre de voie ne serait pas évident à gérer. Certes, une retraite est ici envisageable mais les chutes sont généralement à éviter à tous prix.

Cette voie, comme de nombreuses autres dans ces massifs, a été ouverte par le très célèbre Chris Bonington. Pour un amateur d’histoire, la gravir est comme rendre hommage à cet alpiniste polyvalent. Après avoir fait ses armes au Royaume Unis (comme la première du Old Man of Hoy, en Écosse), on lui doit notamment les premières ascensions dans les Alpes comme le pilier Central du Freney, la première de la voie Harlin à l’Eiger, ou encore en Himalaya entre autres la première de la face sud de l’Annapurna ou encore en Patagonie la première de la tour centrale del Paine. Rares sont les alpinistes ayant eu une telle carrière, et seuls des grimpeurs comme Walter Bonatti ou Reynold Messner ont pu prétendre à un tel succès.

La paroi, à droite

Dans le pilier

Approche : à vue depuis le village de Taskra. Avec une photo, le départ est parfaitement identifiable.

L1 : 5b; En ascendance à droite, viser un couloir à droite des piliers. Relais avant de basculer dans le couloir sur bloc coincé.

L2 : 5a; Remonter le fil du pilier légèrement à gauche du relais. Relais sur un monolithe.

L3 : 5c; passer la crevasse pour remonter le pilier suivant. Relais au sommet d’un bloc.

L4 : 4c; passer le bloc suivant puis suivre la vire en tirant à gauche et faire relais au pied du dernier ressaut, proche du couloir de droite.

L5 : 5b; Dièdre orange superficiel puis mur, magnifique.

Sortir en scramble au sommet puis descendre le premier couloir main gauche au sud pénible, où faire le tour au sud en rejoignant le sommet à gauche puis un bon chemin.

1iere ascension : Graham Little et Chris Bonington en mars 2010
Difficulté : D+; 5c; III; 280 mètres
Matériel : Jeu de friends du 0,5 au 3 en doublant les tailles moyennes, câblés, friends, sangles, matériel grande voie sportive

Les vallées de l’Anti-Atlas

Accueil > Topos d’escalade > Maroc > Tafraout > Multipillar of pleasure – Taska east Pillar

 

Publicités