vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Puncak Anak – Wind Of change

De Mukut, on est systématiquement dominés par les deux grandes tours, les “cornes de dragon”. Cependant, une troisième pointe, invisible du village mais rapidement identifiable dès que l’on change de point de vue. Cette aiguille élancée est toutefois nettement plus petite, mais ne manque pas non plus d’élégance. Cette aiguille a servi de test pour l’armée il y a une cinquantaine d’années : elle fut la cible de missiles… cette aiguille serait désormais plus petite !

Une voie normale fut ouverte depuis le col sud, mais l’arête est, vierge et qui ne manque pas d’attirer le regard, nous a tout de suite intéressés !

Bien avant notre arrivée à Mukut même, nous rencontrons Tam, un grimpeur local qui a participé à l’ouverture de « Damai Sentosa », la voie la plus fréquentée du secteur. Il nous a vite confié qu’il regrettait que les grimpeurs ne viennent que pour répéter « Damai… » (en général l’échec accompagne ces équipes non acclimatées) et que personne ne voulait découvrir autre chose. Déclic immédiat, car nous souhaitons un peu d’aventure ! Il nous promet alors de nous présenter des faces oubliées dès que nous voudrons…

Village de Mukut, Tioman Island

Village de Mukut, Tioman Island

Après avoir exploré un nouveau secteur à Nipah et ouvert une voie que nous ne pourrions en aucun cas recommander, nous suivons la piste rejoignant le col entre les deux tours. Cette piste, pratique, a été créée par Oncle Sam, un ancien militaire Malais en 2007.

Du « check point 9 » de cette piste, nous avons une vue magnifique sur la face nord est de Nenek Simukut, la corne sud. Une ligne se dévoile, alors que nous prolongeons l’exploration vers la tour nord. Plusieurs lignes semblent possibles, mais aucune ne semble vraiment belle et faisable sans perforateur. Nous prolongeons notre randonnée dans la « hidden valley », couloir peu évident entre les deux tours. Il n’y a pas de chemin et évoluer à la machette est à la fois rigolo, dangereux et pénible. Mais tout de même rigolo. Nous passons alors au pied de la raide arête est de Puncak Anak, la petite tour oubliée entre les deux grandes. La ligne envoute Timothée. On organise alors un portage du matériel au pied de la voie et nous rentrons au village.

Durant l'approche, à la machette!

Durant l’approche, à la machette!

De retour le lendemain à quatre, accompagnés de Tam et Apull, qui grimpe et travaille également sur Mukut. Surmotivé, Timothée se réjouit de gagner au jeu du petit caillou et démarre. Une jolie dalle fort sculptée puis une fissure mènent à une fissure plus large au rocher très douteux, finissant dans un toit. Traversée facile mais exposée sur la gauche, et j’entends un râle du dit Timothée. Il croise un relais équipé !! Un drôle de relais, alors que l’on peut se protéger. Les maillons rapides semblent confirmer des traces de but… Après coup, nous serons certains que personne n’a ensuite continué cette arête, car il aurait fallu abandonner davantage de matériel pour redescendre ainsi en rappels.

OLYMPUS DIGITAL Puncak Anak et la ligne de Wind of change

Puncak Anak et la ligne de Wind of change

La seconde longueur est un peu plus difficile, d’abord dans un mur raide très prisu puis avec une traversée engagée à droite, aboutissant à une dalle au sommet de laquelle il est aisé de faire relais.

Fin de la troisième longueur

Fin de la troisième longueur

La troisième longueur redescend de deux mètres cette dalle précitée et remonte l’arête de gauche du mur dominant le relais. Quelques mouvements dans du très raide sont épicés. Un dernier mur offre l’accès à un confortable jardin.

Plusieurs départs s’offrent alors à nous. Je choisis le dièdre de gauche, remarquable, et traverse ensuite vers la droite, surmontant deux rétablissements hasardeux et pas si simples, heureusement bien protégés. Un gros arbre au pied d’une jungle raide permet un relais fort recommandé.

On remonte ensuite une courte longueur végétale jusqu’au très joli sommet. De là, la vue est absolument magnifique, sur les tours, la côte, la jungle…

La descente est peu commode. Le mieux est de rejoindre le couloir situé au sud, en faisant très attention au premier rappel…

Au sommet, dans la jungle

Au sommet, dans la jungle

Dans l’ensemble, cette voie est très jolie et très agréable. Plutôt abordable, il s’agit de la voie d’escalade la plus facile des tours. Elle est relativement peu dangereuse.

Flore locale

Flore locale

Difficulté : TD- ; 6a ;II ; 100 mètres.

1ière ascension : Timothée Guillon, Nicolas Gay, accompagnés de Tam Kairundin Haja et Apull Shaful Amin, le 7 octobre 2015.

Matériel : Classique terrain d’aventure, en doublant les tailles moyennes des friends.

Accueil > Topos d’escalade > Malaisie > Tioman Island – Mukut > Puncak Anak – Wind Of Change

Le topo de la voie

Le topo de la voie

Vue du sommet

Vue du sommet

Détente post ouverture...

Détente post ouverture…

Publicités