vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Pic Saint Michel – Voie des photographes

Situé dans la barrière est du Vercors, juste au dessus Grenoble, le Pic Saint Michel présente une superbe paroi colorée, raide, en bon rocher. Dans ce beau massif du Vercors, nous trouvons une proportion importante de voies peu équipées, mais il s’agit parfois de traquenards… Le rocher est parfois inégal, parfois herbeux ou présentant des vires caillouteuses, et un certain nombre de voies présentent des passages d’artif. La voie des photographes parcourt un pilier raide, avec une escalade classique en fissures et cheminées, mais en rocher allant de très beau à magnifique. Un minimum d’équipement fiable en place (bons pitons et quelques goujons) en font une voie particulièrement recommandable.

Le pilier !

A quelques kilomètres de Grenoble, on oublie vite la présence de cette ville polluée, et même si on l’aperçoit parfois, on a la chance de se sentir ici loin de a ville, et intégré à ce beau Vercors. Avec en toile de fond l’Oisans, on apprécie, comme lors de toutes les sorties dans ce massif, l’approche d’abord dans de belles forêts préservées, puis des pentes gazonnées bucoliques. L’accès demande un minimum d’attention, et c’est après une heure que nous atteignons le pied du pilier. Chaque longueur de la voie est belle et intéressante, avec une variété particulièrement sympa : on gravit des cheminées et fissures raides comme toujours dans ce type de voies, mais l’itinéraire traverse des dalles souvent extrêmement sculptées et plus faciles qu’elles ne paraissent vues du bas. Les passages les plus durs peuvent passer en tirant aux pitons, et un grimpeur juste dans le 6a pourrait quand même passer, à condition de se protéger correctement dans les passages en 5!

Approche : Parking de la barrière Pré du Four. Prendre la piste de droite (barrière)

Seconde longueur, 6a+

et suivre la piste devenant plus loin un chemin « col de l’Arc par le pas de l’Ane » (ne pas aller jusqu’au pré, bifurcation juste avant).
On remonte ensuite à droite une sente marquée par un cairn (avant un ruisseau souvent sec) jusqu’à une barre rocheuse au pied du Pic. Longer la barre vers la gauche pour la franchir dans une dépression facile (3b max). Rejoindre ensuite à gauche le pied du pilier Sud Est. Mini baume au départ.

L1 : 3c, 45 mètres; Un pas au départ puis traversée de vire évidente (un goujon puis un piton). Relais sur deux goujons.

L2 : 6a+, 35 mètres; Cheminée sombre et parfois humide, avec un passage dur en haut bien équipé. Relais sur deux goujons à la terrasse.

L3 : 5b, 35 mètres; Poursuivre la magnifique cheminée (trois pitons), relais dans une grotte sur deux bons pitons.

L4 : 6a, 30 mètres; Quitter la grotte par la gauche puis monter droit dans la

Fin de troisième longueur

cheminée (possibilité d’éviter le pas le plus dur par la droite, pitons partout). Relais sur vire, un goujon un piton.

L5 : 4c, 35 mètres; Fissure raide juste à gauche du relais, puis rattraper une dalle à l’aplomb du relais (un goujon). Relais sur deux goujons (vire).

L6 : 6b, 35 mètres; Traversée ascendante à gauche (goujons, pitons) puis surplomb physique (pitons) et sortie facile, relais sur pitons à la première vire.

L7 : 5b, 25 mètres; Fissure droit au dessus (deux pitons) puis traversée magnifique en dalle vers la gauche. Relais un spit une lunule.

L8 : 4c, 25 mètres; Dalle droit au dessus (un goujon).

Sortie initiale : De R6, monter sur la vire supérieure et traversée à droite. Dalle au départ puis petit couloir.

Descente : à pied évidente par un chemin au sud.

Et le passage clé !

Difficulté : TD; 6b, 5b obligatoire; 200 mètres

1ière ascension : le 15 juin 1965 par C. Jaccoux, J. Jonot, M. Puissant, M. Riboud

Matériel : Friends 0.3 au 3, câblés, sangles, matériel grande voie équipée

Accueil > Topos d’escalade > France > Vercors > Pic Saint Michel – La voie des Photographes

Publicités