vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Eperon de Nans – Paroi des Beguines

L’éperon de Nans est l’une des belles voies du massif de la sainte baume. Situé sur une paroi sauvage orientée nord, il n’est pas si régulièrement parcouru. Pourtant, il est très agréable et la ligne ne manque pas d’intérêt. Raide, en bon rocher, cette voie contraste avec certaines de ses voisines qui relèvent davantage du parcours accrobranche. Le mur n’est pas aussi raide que ceux du baou de Bartagne, mais l’ambiance sainte baume y est bien présente. Dans ce massif, tous les styles sont représentés et la plupart des secteurs sont grimpables l’été. Malgré tout, il reste peu fréquenté, ce qui est un argument de plus pour les amateurs de solitude.

La paroi des Beguines et au centre l'éperon des Nants

La paroi des Beguines et au centre l’éperon de Nans

L’approche présente la première difficulté de cette aventure. Les forets de la sainte baume comptent parmi les plus belles du sud de la France. Celles ci, très anciennes, sont composées de feuillus, principalement des chênes, et restent très préservées. Les celtes la considéraient même comme sacrée ! L’accès à la voie est donc tout aussi beau que difficile a trouver !

La première longueur au dessus le la vire

La première longueur au dessus le la vire

L1 : 3c ; démarrer a l’aplomb d’un chêne qui constituera le premier relais. On monte sur une vire, puis on traverse vers la gauche pour atteindre une écaille. On rejoint l’arbre précité. Longueur moussue, deux pitons.

L2 : 4c ; remonter la fissure évidente a droite du relais puis rejoindre la vire par un ressaut raide. Sur la vire (traversée par le sentier Marcel Estruch), traverser une trentaine de mètres a droite, jusqu’au pied d’un dièdre fissure sur l’éperon même (évident). Longueur a nouveau sale, la dernière de la voie.

L3 : 3c ; très beau dièdre fissuré (piton), relais sur une petite vire, pitons a compléter.

L4 : 4c ; superbe dalle (piton), puis une fissure permet de franchir un passage plus raide. Relais sur le bord gauche du pilier, au niveau de la vire.

L5 : 4c ; remonter la courte dalle dominant de relais puis passer a droite du fil du pilier. A nouveau du très beau rocher. On rejoint un dièdre. Relais !

L6 : 4c ; poursuivre par ce dièdre, jusqu’à rejoindre une brèche.

L7 : 4c ; finir le dièdre et grimper un dernier ressaut.

Dans le haut, un crochet trop à gauche! (rattrapable)

Dans le haut, un crochet trop à gauche! (rattrapable)

Continuer dans des gradins faciles jusqu’à rejoindre le tracé jaune. Le suivre vers l’est. Par une combe rejoindre le chemin d’accès.

1ière ascension :

Difficulté : D-; 4c; 200 mètres

Matériel: classique grande voie, friends 0.5 au 3, câblés, nombreuses sangles.

Accueil > Topos d’escalade > France > Sainte Baume > Eperon de Nans – Paroi des Beguines

Publicités