vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Thème Astral

En arrivant dans les Gorges du Verdon ou depuis le lac Sainte Croix, on repère aisément, au dessus du charmant village provençal de Moustiers Sainte Marie, l’étoile, accrochée entre deux montagnes, la Chaine et l’aiguille lui faisant face. Cette étoile aurait 17 origines potentielles différentes, et serait tombée au moins 11 fois. Mais ce qui nous intéresse ici est le sommet de l’un de ses points d’ancrage, en face nord : la Chaine. Et sous l’étoile, une paroi raide, impressionnante… si proche de Moustiers, cette paroi avait déjà du être gravie… pourtant, après qu’une ligne ai sauté aux yeux d’Olivier mon compagnon, celui-ci entama des recherches poussées : aucune trace de passage (ce qui sera confirmé lors du parcours), aucune info sur les topos… restait à aller voir!

A deux, nous sommes partis gravir cette ligne, fort logique vue du bas. Rapidement, le rocher nous a fait comprendre qu’effectivement personne n’était venu au préalable faire le ménage à notre place, et nous avons du faire tomber quelques cailloux et tailler quelques arbres pour passer. La grimpe est raide et plaisante, composée de longueurs courtes sur un support à vérifier constamment. Nous avons démarré au plus bas de la face, par une fissure logique rejoignant une grande rampe, trop végétale dans sa partie inférieure. L’escalade se fait principalement en fissures à mains ou larges, et l’ambiance est vite prenante : la face est raide! Ensuite, une traversée permet de rejoindre la rampe, moins facile qu’elle n’aurait semblé vue d’en bas. On croise un jardin, et Olivier a ensuite décidé de faire passer la voie à droite d’un couloir facile, par une belle longueur compacte en rocher gris, avec un léger parfum britannique. On sort ensuite directement aux ancrages de l’étoile, au sommet!

La tracé de la voie

Topo de la voie « Thème Astral »

Même si nous n’avons jamais trouvé la moindre indication comme quoi cette voie était interdite, il semblerait qu’il soit intéressant d’être discret dans ce secteur (enfin aussi discret que possible : on évolue à quelques centaines de mètres d’une chapelle très visitée…). Il semble peu probable de pouvoir atteindre un sentier ou autre en faisant tomber une pierre, mais en faisant attention cela serait encore mieux. Si vous allez répéter cette voie, n’hésitez pas à tailler une ou deux branches, les suivants vous remercient !

Il est plus que probable que cette voie n’apportera de révolutionnaire à l’escalade traditionnelle dans le Verdon, mais l’escalade y est agréable et quelques passages sont vraiment beaux. Il s’agit d’une belle petite aventure, et d’une escalade sympa, à quelques minutes de marche de l’un des plus beaux villages de France…

Accès : De Moustiers Sainte Marie, prendre le sentier touristique menant à Notre Dame de Beauvoir. En sortir par la petite porte à droite 100 mètres avant la chapelle. Traverser le lit de la rivière et passer rive gauche (marques jaunes). Suivre le sentier sur environ 150 mètres jusqu’à deux cairns, à gauche et droite, marquant le début de la sente (végétation coupée). Cairns. Passer un ressaut raide, puis contourner un bloc par la droite, pour ensuite rejoindre le pied de la falaise que l’on longe vers la droite en descente, puis passer un petit mur pour trouver le départ de la voie. Flèche gravée.

Le départ de la voie

L1 : 6a+, 20 mètres. Très belle fissure évidente, puis fissure plus facile vers la gauche. Relais sur bloc et cade.

L2 : 4c, 15 mètres. Fissure/rampe oblique vers la gauche, rocher moyen. Relais sur cade et friend au début d’une vire.

L3 : 5b, 20 mètres. Monter de quelques mètres (ne pas directement suivre la vire croulante) et traverser sous des surplombs, en passant dans une niche. Relais sur deux bons pitons, juste avant de rejoindre la grande rampe à gauche.

L4 : 5c/6a, 20 mètres. Droit au dessus du relais, monter en direction d’un surplomb (un piton) que l’on franchit par la droite. On poursuit cette fissure jusqu’à faire relais sur un énorme cade.

L5 : 5c/6a, 30 mètres. On continue cette fissure rampe, un passage plus dur en haut (un piton, gros blocs douteux). On remonte ensuite le jardin jusqu’à son point le plus haut, au pied d’un couloir (échappatoire possible). Relais sur arbres.

L6 : 5c, 30 mètres. On gravit la facette à droite du couloir, en contournant le surplomb sommital légèrement par la droite. On sort au sommet par une arête facile. Points en place au sommet pour soutenir l’étoile !

Descente : Par le sentier jaune.

1ière ascension : Olivier Charlandie (découvreur du projet et leader majoritaire) et Nicolas Gay le 03 septembre 2018

Difficulté : TD; 6a+ max, rocher potentiellement dangereux par endroits. 120 mètres

Matériel : Friends 0.4 au 5 (très utile) en doublant 0.75 au 3, câblés peu utiles, 3 pitons variés en cas, 8 grandes sangles, matériel grande voie sportive

Accueil > Topos d’escalade > Ouvertures > Thème Astral

Accueil > Topos d’escalade > France > Verdon > Vernis, Galetas et lac > Thème Astral

Publicités