vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

E Pericoloso Sporgersi

Au pied de la première longueur

Au pied de la première longueur

E Pericoloso Sporgersi, à l’Imbut, est une pure merveille! Classique depuis plusieurs décennies, cette voie mérite le détour, quelque soit son niveau. Le nom de la voie, « il est dangereux de se pencher » en français, évoque le passage fort de la voie… Avant cela, elle parcourt une ligne très logique de fissure, aboutissant à ce passage mythique, le ramping plein gaz! Elle sort ensuite en forçant en artif un dièdre raide, créant un ensemble particulièrement beau. Ce fut l’une des premières voies ouvertes dans ce secteur, et à l’époque une des voies les plus abordables des gorges. Elle possède même la particularité de pouvoir se grimper sous la pluie, à l’abri de l’immense toit du cœur. Actuellement, le rocher s’est assaini, mais la voie est « presque plus dure qu’avant », la moyenne des grimpeurs ayant plutôt régressé en cheminée! Cependant, pas d’inquiétudes, même si seuls les relais sont équipées, se protéger y est très facile et les cotations sont plutôt aimables pour le style (dans certaines voies, le V+ cheminée à l’ancienne pourrait faire trembler de forts grimpeurs peu habitués aux fissures larges), à condition d’avoir un minimum de pratique!

« Comme à l’ancienne », on accède au pied de la voie à pieds, à partir du belvédère du Maugué, et en descendant le chemin du même nom. On passe le pilier peu raide de l’herbetto, puis on longe la paroi du péril rouge. On passe un angle (on y croise vite la voie du cœur, équipée), puis un trouve la ligne de fissure évidente, marquant le pied de la voie. le réequipement (uniquement des relais) fait éviter R1.

Etienne en troisième longueur

Étienne en troisième longueur

Dans la dernière longueur - "Mais t'as pas fini de ne me prendre en photo qu'en artif?"

Dans la dernière longueur – « Mais t’as pas fini de ne me prendre en photo qu’en artif? »

Le topo !

L1: 5b/c; Départ dans du rocher moyen rouge jaune, puis belle fissure/dièdre peu raide.

L2: 5c; Suite de la fissure, deux pas plus délicats, un au début un à la fin, relais confort dans une baume.

L3: 5c; belle cheminée raide!

L4: 5c; poursuivre la cheminée qui devient une vire déversée vers la gauche. Un passage en ramping mythique, délicat une partie du corps dans le vide. Génial! On continue en suivant cette fissure horizontale.

L5: A1 puis 6a; Artif facile, partiellement équipé (friend numéro 4 BD indispensable?), puis très beau dièdre raide et soutenu. Sortie au sommet.

L5′: 3c (non testé mais évident); Rejoindre à droite la rampe de sortie de Roumagaou (cela permet d’éviter le passage clé).

15 minutes de marche pour rentrer. C’est long!!

Paysage en sortie de voie

Paysage en sortie de voie

1ière ascension : J. Coquegniot, B. Domenech, F. Guillot et F. Labaye, le 8 mai 1976

Difficulté : TD; 6a et A1, ou 5c max en évitant L5. 180 mètres.

Matériel : Friends o,5 au 4 BD, câblés, sangles.

Accueil > Topos d’escalade > France > Verdon > L’imbut > E Pericoloso Sporgersi