vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Capu d’Ortu – Le fil de l’épée

Situé au dessus de Porto, le Capu d’Ortu (1294 mètres) constitue à lui seul un massif granitique. Dominant la mer très proche, il est constitué du « cap » lui même, et des tres signores, les trois soeurs. Il s’agit donc d’un ensemble de parois relativement complexe. La plus grande d’entre elles est bien évidemment le bastion est du Capu d’Ortu, invisible depuis la côte. Comme pour de nombreuses parois Corses, on trouve difficilement des informations récentes, et les rares répétiteurs ne manquent pas de mystifier les itinéraires. En Corse, pour savoir, il faut aller voir!

Ce grand est beau mur est bordé au sud par un pilier imposant et aérien, le « fil de l’épée ». Il a été ouvert en avril 1983 par H. Agresti, I. Agresti, C. Gleizes, P. Gleizes. Depuis, il ne semble pas avoir été refait souvent… Le topo « grandes voies en Corse » a sûrement permis de le faire connaitre, tout comme d’autres itinéraires sauvages. Très beau et sur du bon rocher, il n’y a quasiment aucun équipement en place (quelques pitons, aucun piton à expansion) et les relais sont bien souvent à construire. L’itinéraire n’est pas non plus si simple à suivre, il faut savoir chercher son chemin, anticiper son cheminement et le placement de ses protections. D’autant plus que la voie fait 450 mètres et qu’assez vite la retraite ne s’envisage plus réellement. Dans ces conditions, il faut savoir aller vite, au risque d’y passer la nuit (sans même évoquer l’orage qui approche). Un réel itinéraire d’ampleur, donc! Et qui vaut le coup…

Capu d'Ortu, le fil de l'épée - La première longueur est la plus soutenue. 6a+, magnifique

Capu d’Ortu, le fil de l’épée – La première longueur est la plus soutenue. 6a+, magnifique

Une petite description:

Capu d'Ortu - Topo du fil de l'épée

Capu d’Ortu – Topo du fil de l’épée

L’approche est assez longue (environ une heure et demie depuis le stade de foot de Piana, sur la route qui descend vers Porto), mais évidente à trouver avec le topo « grandes voies en Corse ». Une petite remarque, il faut bien descendre après le col tout de même avant de quitter le sentier. Le départ est ensuite évident.

L1: Vraiment majeure, un bon test pour la suite: un 6a+ qui louvoie pas mal, départ en fissure, avec une section « run out » à la fin où il ne faut pas tomber. Le crux est vraiment magnifique, et bien physique

L2: Encore une longueur qui louvoie (itinéraire à l’ancienne!), mois dure et moins jolie. 6a

L3, L4: Du jardin, dommage pour l’ambiance…

L5: 5+ des familles sur un rocher presque un peu moyen (rare, sur cette île!). Une fois de plus, l’itinéraire n’est pas facile à bien trouver: nous avons fait une erreur, et donc un relais très décalé de la ligne normale. Soyez attentif, donc! Je ne décris pas plus précisément, afin de laisser les futurs répétiteurs avoir la chance de choisir leur chemin.

L6: Cette longueur n’est théoriquement pas difficile (traversée d’un jardin pour rejoindre une cheminée), mais pour nous ce fut un peu plus banzaï: grande traversée puis mur expo en dalle. Cela forge le métier!

L7: Cheminée abordable, et jolie (5+). En haut de celle ci, au pieds d’un dièdre incroyablement pur, relais sur friends.

L8: Seconde longueur clé, en 6a qui, contrairement à L2, ne rigole pas pour la cot’. Remonter le dièdre fissuré magique (jusque là on pense que tout va bien) puis des cannelures raides jusqu’à une terrasse. Grandiose!

L9: Ca se calme! Une fine fissure puis un élégant pilier, avec une fois de plus un granit typiquement Corse. Un régal, avec la pression qui retombe… 5+

L10: Fissures raides en 5+, très beau, puis dalle puis grimpe sur le fameux pilier du fil de l’épée.

L11: 4+, environ 100 mètres de corde tendue, assez aisé. On arrive alors sur le sommet du pilier.

Descendre alors en un rappel en direction du sommet du Capu D’ortu, que l’on rejoint via un couloir herbeux évident.

Dans la tradition Corse, nous nous sommes fortement perdus dans le maquis en descendant. Débrouillez vous comme vous voulez, mais évitez de nous imiter!

Pour résumer, une vraie course sérieuse de part son ampleur, mais relativement abordable dans le niveau (les répétiteurs proposent toutefois la cotation de 6b pour L1 et L8. Tout un débat, dont l’enjeu est tellement important que je n’oserais m’exprimer sur ce sujet!)

Difficulté: TD+, 6a+, 6a très obligatoire

Engagement: III à IV (itinéraire long à la retraite compliquée)

Dénivelé: 450 mètres pour la voie

Matériel/gréement: Rien en place ou presque. Prendre de nombreuses sangles, un jeu de câblés, un jeu de friends en doublant les tailles moyennes

Intérêt: majeur

Bon vent!

Capu d'Ortu

Capu d’Ortu

Accueil > Topos d’escalade > France > Corse > Capu d’Ortu – le fil de l’épée

Publicités