vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Alexandra – Punta A Biciartula

La voie d’à côté, plus dure, la célébration du lézard, mais le même style !

Il fallait un vrai coup d’oeil pour repérer le potentiel de cette jolie paroi : pour sur, elle a conquis Jean Louis Fenouil, co-auteur de toutes les voies! Ce qui ne pourrait être qu’un contrefort de la Punta Rossa est en fait un magnifique bouclier de dalles lisses, composées d’un rocher une fois de plus exceptionnel, typique de Bavella. Cinq voies y ont été tracées, la plus facile et la plus classique étant Alexandra.
« Oui la voie est engagée, mais en ouvrant

du bas on ne pouvait pas en mettre beaucoup plus » m’a raconté Pierre Clarac, quelques jours après, enthousiaste en me racontant ses histoires d’un massif qu’il connait parfaitement. En effet, malgré des cotations a l’apparence gentilles la voie de mérite ! Comme bien souvent à Bavella, les dalles sont finalement plus compliquées que les fissures. Cependant, malgré un peu d’air entre les points, il faut reconnaître que ces derniers ont parfaitement été placés dans les sections les plus difficiles, qui ne sont pas trop soutenues. Mais quoi qu’il en soit, il faudra une certaine aisance en friction pour parvenir au sommet !

Accès : plus décrits ici pour ne pas créer de concurrence mais vraiment prétendre la faire en 25 minutes c’est prendre les autres pour des chèvres… Je comprends que cela puisse être amusant de faire du footing entre maquis et petites barres mais faire semblant que c’est la norme est autre chose…

Descente

L1 : 6a; Deux sections de dalles entrecoupées par un passage sur la droite d’un beau tafoni.

L2 : 6a; Contourner un tafoni par la gauche pour ensuite remonter une longue dalle… Relais sur la gauche.

L3 : 6a+; Traverser à gauche pour rejoindre un dièdre fissuré, puis après une mini vire remonter une dalle avec un pas technique.

L4 : 6a; Dalle puis petit surplomb pour finir par de courts murs dalleux jusqu’au relais.

L5 : 6b; Crux exposé même si on grimpe au niveau du point, risque de retour sur vire… On poursuit par deux ressauts/bombés plus faciles.

On rejoint le sommet par une courte marche puis une longueur en 4. On rejoint le grand couloir en deux rappels, voir topos.

Vue du sommet

1ière ascension : P. Clarac, J.L. Fenouil, R. Lamontellerie et E. Neville en 2000.

Difficulté : 6b, 6a obligatoire; 220 mètres

Matériel : Grande voie équipée

Accueil > Topos d’escalade > France > Corse > Alexandra – Punta A Biciartula