vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Normale Sup – Col de l’Obiou

Première longueur

Première longueur

Fin décembre 2016. Une drôle de première pour ma part, pour une presque initiation à la goulotte (la seule que j’avais gravie, la goulotte Cret en février, m’avait marqué, notamment à cause d’un bivouac sans tente, mais la goulotte était tellement sèche qu’il s’agissait davantage d’un dièdre), et une ouverture non préméditée. Cet itinéraire n’a en théorie rien à faire sur ce site, consacré à l’escalade rocheuse, mais la journée fut tellement agréable que je me permets une petite entorse. C’est avec Aurélien, toujours (trop) enthousiaste, que je suis parti vers une autre ligne, malheureusement absolument pas en condition. On repère cette « directissime de la voie normale » (repère qui donnera le nom de la voie, « normal » comme nom pour deux enseignants sportifs!), et on y cherche la ligne de faiblesse. Nous nous attendions à trouver là juste une justification à notre lever matinal, mais une fort belle surprise fut au rendez vous. Dès le début, l’itinéraire se révèle être super sympa, et malgré la pente de neige intermédiaire peu difficile, la voie est logique agréable et intéressante du début à la fin.

Normale Sup - Face nord du col de l'Obiou

Normale Sup – Face nord du col de l’Obiou

Cependant, cette ligne ne doit pas être en conditions tous les jours, car la pente de neige centrale semble être un lieu idéal pour la formation des plaques à vent… Gare aux avalanches… De même, la descente est assez dangereuse, car l’on traverse des pentes de neige exposées, allant jusqu’à 50°. Une grande vigilance est de rigueur, comme c’est systématiquement le cas en montagne. Même si la voie s’arrête au col nord de l’Obiou après avoir gravi le versant nord, on ne sort pas à un sommet, mais l’ambiance reste très alpine, bien plus que dans les cascades de fond de vallée.

Crux de la première longueur, un bouchon de neige

Crux de la première longueur, un bouchon de neige

On accède au pied de la voie par le col des Faïsses où trône une charmante cabane ouverte et non gardée, puis en longeant les Obious par le versant nord (sente évidente). Au lieu de suivre la voie normale classique de l’Obiou, évitant les parties les plus raides et le barres rocheuses par la droite, on grimpe directement une goulotte surmontée d’un immense toit immanquable. On évite ce dernier par la gauche, puis on sort au mieux, longeant le petit Obiou et en passant à l’est de la voie normale dans la partie supérieure.

La descente, exposée, se fait plus ou moins par la voie normale. Prudence…

1ière ascension : Aurélien Bessot, Nicolas Gay, le 29/12/2016

Difficulté : AD; M3+, III, 270 mètres

Matériel : Avalanche, mixte (crampons, deux piolets, etc…), protection en paroi (friends, pitons…)… Enfin du lourd!

Accueil > Topos d’escalade > France > Ceuse Ecrins Devoluy > Face nord du col de l’Obiou – Normale Sup

Dans les pentes de neige intermédiaires

Dans les pentes de neige intermédiaires