vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Des oursins plein les mains

Dans l’approche, au dessus la plage de Sormiou

En voila une jolie voie facile, jolie, accessible et dans un pur style Calanques ! Bienvenue au Rumpe Cuou, un des secteurs phares du massif. De l’autre côté de la belle et tranquille calanque de Sormiou, nous trouvons cette magnifique dalle blanche, sculptée, tombant dans la mer. Les voies y sont (presque!) toutes faciles voir très faciles, et le rocher y est parfait. L’accès est rapide, le cadre, face aux îles, fabuleux, et l’ambiance ne peut que réjouir les grimpeurs en quête de contemplation.

En revanche, malgré le niveau général plutôt moyen des voies, l’escalade ici (comme partout ailleurs, finalement!) demande des précautions et un minimum d’expérience. L’approche, bien que courte, est assez « casse gueule », et l’accès en rappels impose une sortie obligatoire vers le haut (sinon… retour à la nage!). Cela rend le site particulièrement charmant, et même si les forts grimpeurs n’y ressentiront pas nécessairement l’engagement, les novices en grande voie pourront y faire leurs armes.

La voie « des oursins plein les mains » est une des plus faciles, si ce n’est la plus facile. Le rocher y est aussi beau que dans ses voisines, la dalle aussi blanche, et l’équipement serré permet un premier contact sans stress. Même pour les grimpeurs qui ont de la marge, son parcours reste agréable, et dans ce secteur il est facile d’en enchaîner plusieurs à la journée. Une belle aventure pour ceux qui continuent de progresser et une belle pause dans la vie pour les plus forts, à ne pas louper !

Et il va falloir descendre en rappel !

L’approche : De la calanque de Sormiou, face à la mer, remonter main droite le sentier (d’abord noir puis jusqu’au col nous dominant). On passe le col, puis on suit une sente casse figure (cordes fixes et/ou goujons pour sécuriser) jusqu’à passer une corde fixe longue dans une cheminée vers la gauche en regardant la mer, menant à une terrasse (voies remontant à gauche le beau mur, gauche en descendant la cheminée). De la terrasse, prendre immédiatement à droite une autre corde fixe sur une vire aérienne. Au bout trouver une chaîne de rappel.

Deux rappels dans l’axe (35 puis 20 mètres) nous pose au bord de l’eau dans un dièdre dans l’axe.

L1 : 4b dur; Dièdre raide pour la cotation, tracé peu clair dans le topo 2017 : on ne remonte donc pas la dalle (3c max), non équipée…

L2 : 3b dur; Bien prendre la ligne sur scellements neufs (points plus vieux à gauche dans le dièdre), très belle dalle agréable.

L3 : 4b dur; Dalle avec des passages superbes. Fin de la voie, retour aux cordes fixes.

L4 : 4c; Dièdre au dessus de la corde fixe, à faire (sortie de la voie « le grand dièdre »).

Retour à pied.

Et le mur à remonter !

Équipement : Thierry Petit (Sortie par « le grand dièdre » : ouvert par Christian Guyomar et Michel Suhubiette en 1979 – réequipé depuis)

Difficulté : AD-; 4b très sec (attendez vous à du 5a/b, étrange de mentir dans les petites cotations…); 100 mètres en sortant par « le dièdre ».

Matériel : Grande voie équipée

Précautions : attention à ne pas faire tomber de cailloux durant l’approche ! Cordées potentiellement en dessous !

La magnifique ambiance du secteur…

Accueil > Topos d’escalade > France > topos escalade Calanques > Sormiou > Des oursins plein les mains

Publicités