vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Couloir Sud Direct

Première longueur

Le couloir sud de la Candelle est une vieille voie, récemment réaménagée et détournée. D’habitude, dans ce genre de cas, le nom de voie change, car ici le début est inédit. Le départ passe désormais dans une superbe dalle, qui est à mon avis de loin le passage clé de la voie. On poursuit proche de l’arête de Marseille, mais sans la croiser. On aperçoit son échine se profiler, et, avec un peu de chance, un grimpeur enjamber son fameux pas, mais on reste dans la belle face sud, raide, compacte.

On grimpe sur un superbe rocher blanc, typique des Calanques, et actuellement parfaitement neuf. Cette adhérence est un régal, et contraste fort avec certaines vieilles classiques au rocher lustré. La version moderne de la voie a été très bien aménagée, et bien équipée. Même si l’engagement est limité, l’escalade est assez obligatoire. Elle est donc parfaitement recommandable, et l’arrivée au sommet constitue un réel enchantement, même si c’est la dixième fois que l’on monte sur ce superbe belvédère des Calanques.

La voie !

L’accès se fait par le couloir du Candellon (ou par une voie du socle de la Candelle). Le plus facile est de longer la paroi de la Cathédrale (voir accès sur le topo FFME 2017), en suivant une sente menant à ce fameux couloir. On le remonte jusqu’à une bifurcation, où l’on part à droite. On arrive au pied de la face sud, et on repère alors très bien le départ dans un dièdre cheminée de l’arête de Marseille. Le départ du couloir sud direct se fait dans la dalle arrondie à droite.

Quatrième longueur

Quatrième longueur, vue du bas

L1 : 6b, 40 mètres; Superbe dalle, avec plusieurs pas durs au départ.

L2 : 6b, plus simple que le précédent, 20 mètres. Un pas subtile au début, assez peu soutenu. Relais commun avec l’arête de Marseille.

L3 : 6a, 25 mètres; Beau dièdre pas si évident, assez court puis facile.

L4 : 6b, 40 mètres; Un pas au départ, puis assez soutenu et très joli en dalle. Relais dans une niche, posé sur un cade.

L5 : 6a, 30 mètres; Dièdre raide et physique au départ, sortie dans le premier couloir ou plus esthétique et facile, traverser la dalle équipée à droite.

L6 : 5b, 5 mètres; Très court ressaut commun à l’arête de Marseille.

On arrive alors au sommet de la Grande Candelle. Plusieurs lignes de rappels existent, certaines 30 mètres, d’autres 20 (attention si vous n’avez qu’un brin de corde de 50 mètres, ne pas se tromper…). Une descente exposée en desescalade existe par la voie  du « Mauvais Pas » (3b, historique, ouverte en solo en 1889 par Henri Abeille).

1ière ascension : Suzanne Dijon, André Coudray, George Livanos et Albert Ouannon en 1942

Difficulté : TD; 6b ou 6a+ obligatoire, 120 mètres

Matériel : Escalade Grande Voie Sportive

Accueil > Topos d’escalade > France > topos escalade Calanques > La grande Candelle > Couloir Sud Direct

Publicités