vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Arête de la Tour Ronde

L’arête de la tour ronde n’est pas la plus belle voie de la calanque d’en vau. Ce n’est pas non plus une vraie bouse, mais son manque d’ampleur est regrettable.cependant, il s’agit d’un petit sommet rigolo, et son ascension permet un retour presque aussi rapide sur cassis que l’insupportable chemin, et est bien plus agréable ! Cette voie est donc conseillée en complément d’une autre escalade, pour un retour plus sympa.

Vers le sommet du gendarme!

Vers le sommet du gendarme!

L’approche est simple et évidente, car la tour ronde est l’aiguille portant bien son nom située entre le groupe des sirènes et celui de saphir. On longe la paroi de ce dernier en amont jusqu’a un pin situé a l’aplomb d’une brèche bien visible.

L1 : 3c ; remonter une fissure évidente menant a une mini vire (piton), puis virer à gauche (éviter de monter vers la vire herbeuse pourvue d’un pin) mais viser une fissure dièdre. Relais à la brèche.

L2 : 3c ; remonter l’arête grâce a une fissure, franchir un mini jardin puis escalader l’aiguille, et la desescalader. Relais un peu plus loin sur un pin.

Remonter des gradins jusqu’à rejoindre le chemin de retour direction cassis.

ière ascension : J. Bouisson, M. Delachenal et V. Rostand, le 22 mars 1938

Difficulté: AD; 3c; 80 mètres

Matériel: Classique grande voie, friends 0.5 au 2, câblés, sangles

La vue du sommet

La vue du sommet

Accueil > Topos d’escalade > France > topos escalade Calanques > En Vau > Arête de la Tour Ronde