vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Le riz au lait

Fin de la longueur clé, vue du haut

Fin de la longueur clé, vue du haut

Le riz au lait est, à juste titre, l’une des classiques incontournables du massif des calanques. Dans un cadre grandiose, au cœur du cirque du Devenson, son rocher est superbe, l’escalade raide,et la grimpe très gratifiante. Après la grande arête, le riz au lait est surement la voie peu équipée la plus abordable du secteur. Dans l’ensemble, la grimpe est sure, les protections bonnes et le caillou très agréable. Plus extérieure que la plupart des autres voies traditionnelles, la gestuelle et l’ambiance sont toutefois très typiques de ce formidable massif. Assez courte, elle se combine bien avec une seconde voie pour les plus motivés.

L’accès le plus commode est bien évidemment en rappels dans la voie. Du bivouac à l’ouest du col du Devenson, un cairn indique une corde fixe menant aux ancrages de rappel. Un premier de 30 mètres, puis un second de 45 nous dépose à la vire. On saute ainsi un rappel, qui lui est actuellement indispensable pour partir du sol, en dessous la vire, option rarement empruntée. Cependant, le rappel de la vire au sol est en cours d’installation et bientôt les deux options seront possibles.

L1 : 4c, 25 mètres. Du sol, partir à droite d’une petite grotte et remonter ce ressaut facile mais sensiblement herbeux jusqu’à la vire. Relais sur becquet ou sur les scellements en cours de pose. Transition. Suivre la vire à gauche jusqu’à un anneau en place, sous une lunule énorme et caractéristique, avant un aven. Relais.

L2 : 6a/+, 45 mètres. Au dessus de l’aven dans une fissure raide (attention à ne pas aller trop à gauche, voie du chemin optique, plus sérieuse). Un bon piton en place, puis on traverse légèrement à gauche dans la dalle pour éviter une section déversante. On arrive à une mini vire de laquelle part en ascendance à droite que l’on remonte sur environ 25/30 mètres jusqu’a une niche équipée d’une lunule. Relais à renforcer. Longueur superbe.

L3 : 6a, 25 mètres. Longueur assez rectiligne, dans un beau dièdre raide et fissuré droit au dessus le relais. De très bonnes protections tout du long, toujours très beau. Relais sur la chaîne du second rappel.

L4 : 6a, 35 mètres. Franchir le surplomb dans le dièdre à gauche du relais, puis suivre la petite vire vers la droite pour éviter la section raide finale. On remonte une fissure parfois végétale, souvent par des mouvements esthétiques en dalle pourvue de gouttes d’eau franches. Les protections restent solides, mais plus espacées que dans la section inférieure. Relais au plateau.

Début de la troisième longueur (6a). Majeur!

Début de la troisième longueur (6a). Majeur!

Départ de la dernière longueur, par un court surplomb raide

Départ de la dernière longueur, par un court surplomb raide

1iere ascension : Gilles Cohen, François Guillot le 26 février 1967

Difficulté : 6a/+, 6a obligatoire, 120 mètres

matériel : jeu de friends jusqu’au numéro 4, en doublant les tailles moyennes, câblés, hexentrics, sangles. Marteau et pitons peu utiles.

Topo de la voie "Le riz au lait" - Cirque du Devenson, Calanques

Topo de la voie « Le riz au lait » – Cirque du Devenson, Calanques

Accueil > Topos d’escalade > France > topos escalade Calanques > Le riz au lait