vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

La traversée du vieux phoque

Les falaises du devenson sont célèbres pour leurs itinéraires d’ampleur, et ses voies soit assez difficiles soit relativement aventureuses. Ses traversées sont réputées très faciles, comme la traversée des corniches Paretti (moyen d’accès agréable à la plage du Devenson), ou encore la plus longue traversée du Baron. La traversée du vieux phoque est tombée dans l’oubli, et n’est guère aujourd’hui fréquentée. Pourtant, elle est longue, et plusieurs passages sont très intéressants. Elle contient tout ce qui a fait la réputation des traversées les plus connues: de la belle escalade, de l’ampleur, de la recherche d’itinéraire, et ici plus qu’ailleurs, un cadre sauvage et impressionnant. Quelques passages type « baston dans la végétation » sont certes un peu désagréables, mais rajoutent une dose d’aventure, surtout lorsque les chenilles processionnaires sont sorties.

Durant l'approche, vue sur la Cathédrale, le Candellon et la Grande Candelle

Durant l’approche, vue sur la Cathédrale, le Candellon et la Grande Candelle

L’accès se fait depuis l’université de Luminy, en passant par la Calanque de l’oeil de Verre, dominée par le superbe Val Vierge et la célèbre paroi de la Concave. Une vingtaine de mètres au dessus de cette Calanque, repérer un sentier peu marqué se dirigeant vers l’est. On l’emprunte avec attention, car certains passages sont exposés. De la pointe est surplombant la Calanque de l’œil de Verre, celui ci redescend légèrement et se dirige vers la pointe évidente à l’est. La traversée elle même y démarre.

Sous la Grande Candelle, on voit au loin la pointe précitée où démarre la traversée. On devine bien l'anse formée par la calanque de l’œil de verre

Sous la Grande Candelle, on voit au loin la pointe précitée où démarre la traversée. On devine bien l’anse formée par la calanque de l’œil de verre

Plusieurs variantes se croisent durant cette belle traversée. Je vous présente ici un parcours qui nous a semblé logique, évitant au début les vires encombrées puis suivant la ligne d’ouverture.

La grande Candelle

La grande Candelle

 A quelques mètres de l’eau, la traversée s’effectue aisément sous une vire encombrée de végétation et peu accueillante. Le rocher y est exceptionnel, comme il sait souvent l’être au raz de l’eau, sculpté et ici solide. On suit une fissure horizontale, et un pas de V nous attend à l’angle, qui demande un assurage correct car situé au dessus… Un îlot! Le passage reste soutenu au raz de l’eau, sur un rocher toujours aussi classe. On arrive alors dans une anse caractéristique, où une longueur verticale nous permet de rejoindre la vire, alors dépourvue d’arbres. On la longe toujours vers la droite, par des gradins faciles, jusqu’à un angle surmonté d’un impressionnant dévers.

Fin de la première section dure, plus ou moins au raz de l'eau.

Fin de la première section dure, plus ou moins au raz de l’eau.

Le second passage clé s’y déroule, partiellement équipé de très vieux pitons. Belle longueur de V/V+, dans laquelle la mer ne sera pas en soit un salut en cas de chute… Le relais se fait après cette traversée, puis on remonte une fois de plus sur une vire supérieure que l’on longe à nouveau jusqu’à ce qu’elle s’achève devant un beau pilier (parcouru par la voie « le festin de Satan »).

Le dernier passage clé constitue le plus beau passage de cette traversée: je ne vous en dis pas plus, ce passage est subtile et pour du V+, le « à vue » se mérite presque!

La fin de la traversée comporte encore quelques pas délicats sur des vires, mais toujours facile. L’encordement reste très conseillé!

Cette traversée peut se faire en sens inverse. Des relais de rappel sont équipés pour éviter dans ce sens les difficultés, mais vu leur degré de corrosion se pencher dessus est selon moi suicidaire…

Cap Morgiou

Cap Morgiou

1ière ascension: Jean Marie Ricciardi, Barney Vaucher, en 1975.

Difficulté: TD-; 500 mètres peu soutenus, V+. Engagement III.

Matériel: Classique grande voie, un jeu de friends, un jeu de câblés, hexentics.

Accueil > Topos d’escalade > France > Calanques > Devenson > La traversée du vieux phoque

Attention à l'équipement en place dans les vieilles voies! Ce piton a cassé à la main...

Attention à l’équipement en place dans les vieilles voies! Ce piton a cassé à la main…

Publicités