vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Calypso

Calypso est une voie toute nouvelle, ouverte en 2016 par Gilles Bernard et Hervé Guigluiarelli, deux grimpeurs sudistes fort habitués des ouvertures en tous styles, du plus aseptisé au vrai terrain d’aventure peu recommandable. Cette voie est une vraie belle découverte, dans un secteur où l’on pensait que tout avait déjà du être fait. La ligne est impressionnante du bas, les deux compères pensaient trouver une ligne plus difficile. Pourtant, dans ce magnifique rocher raide, sculpté et rond des Calanques, les dévers sont souvent bien plus faciles que prévus.  Le rocher demande encore du nettoyage et pas mal d’attention, mais cela va vite s’améliorer avec la fréquentation, et la voie sera alors plus que recommandable!

Les lignes de la Flore, du Petit Pois, du retour d'Ulysse et de la sans maître

Les lignes de la Flore, du Petit Pois, du retour d’Ulysse et de la sans maître

La voie démarre une quinzaine de mètres à gauche de la voie équipée « avec toi c’est extra », légèrement plus haut, en direction de l’aiguille. Le départ est marqué par une sangle bleue bien visible. La première longueur semble débonnaire.

Fin de la seconde longueur

Fin de la seconde longueur

Calypso, première longueur

Calypso, première longueur

L1: 5c, 45 mètres; Mur blanc en rocher moyen, puis succession de ressauts en rocher assez inégal, ensemble peu soutenu. On vise en fin de longueur une grande niche à gauche (pente caillouteuse) pour trouver un relais semi équipé de lunules.

L2: 6a+, 40 mètres; Franchir le surplomb par la droite (pas évident et chipseux), et poursuivre par une belle fissure pourvue d’aragonite, rocher par toujours parfait, mais superbe longueur dans l’ensemble. Relais sous le toit impressionnant bien visible d’en bas, sur deux goujons.

L3: 6a+, 45 mètres; Traverser sous le toit vers la gauche (très beau), et le franchir par une superbe section, et continuer par la fissure blanche au dessus en rocher parfait (majeur!). On passe une niche surplombante (piton) puis une seconde (relais intermédiaire possible mais peu conseillé…). Par un dièdre encombré de blocs incertains, on rejoint un bref couloir qui aboutit à un relais équipé de deux pitons.

L4: 6a, 40 mètres; Après avoir franchi un buisson évident à droite, remonter une très belle dalle à gouttes d’eau fissurée jusqu’à la vire (deux pitons), que l’on traverse largement à droite, jusqu’au pied d’une fissure dominée par un ficellou bleu. Relais sur friends.

L5: 6a, 48 mètres; Remonter cette belle fissure (rocher un peu creux par endroits…), puis un système de dièdres. Deux pitons, toujours une belle longueur.

Gloups... Le départ de la troisième longueur!

Gloups… Le départ de la troisième longueur!

Le retour au « départ » est très facile, en marchant une courte minute vers l’est.

1ière ascension:Gilles Bernard et Hervé Guigliarelli en janvier 2016.

Difficulté: TD; 6a+ max, 150 mètres. Engagement III. Escalade très variée, dalles, dévers, fissures, surplombs… qui demande encore quelques précautions. A mon avis un peu plus soutenu que les vieilles classiques comme le petit pois, car le terrain n’est pas encore très aseptisé.

Matériel: Grande voie, friends 0.3 au 4, hexentrics, câblés. Marteau et pitons peu utiles.

Le topo de la voie Calypso - Les cotations vont arriver lorsqu'elles seront affinées

Le topo de la voie Calypso – Les cotations vont arriver lorsqu’elles seront affinées

D’après la mythologie Grecque, Calypso est une nymphe de la mer. Les nymphes sont des divinités féminines relatives à la nature. Lors de son odyssée, Ulysse échoua à cause de Poseidon, sur l’île dont elle était reine, Charybde. Elle tomba alors amoureuse du sel survivant de ce tragique naufrage. Passionnée, elle le garda malgré lui à ses côtés durant sept des dix années qu’ont durée son aventure. Zeus, souhaitant aider Ulysse à regagner Ithaque, imposa sa libération à Calypso. Pour lui prouver son amour, cette dernière l’aidera finalement dans son retour.

La légende se divise alors en deux. Selon Homère, Calypso serait alors morte de chagrin, ce qui est contradictoire avec le fait qu’elle soit immortelle. Fenélon poursuivit alors la légende. Selon lui, Calypso rencontra peu de temps après Mentor et Telemaque, à la recherche d’Ulysse. Elle se consola avec ce dernier, lui proposant l’immortalité contre son cœur.

Accueil > Topos d’escalade > France > Calanques > Devenson > Calypso

Martin dans la dernière longueur!

Martin dans la dernière longueur!

Dans les rappels du collet

Dans les rappels du collet

Publicités