vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Vide et Eau

Le pilier des quatre dernières longueurs. On aperçoit la traversée finale sous un toit à droite.

Castelvieil restera toujours selon moi le plus beau secteur de grimpe des Calanques. Son isolement, ses falaises tombant droit dans la mer et ce paysage unique me feront toujours rêver. Cependant, c’est un secteur « qui se mérite », les voies très faciles (à part l’accès lui même…) sont inexistantes, et les voies arborant des cotations relativement basses sont souvent non équipées. Heureusement, dans sa face sud existent deux voies très bien équipées, dans un niveau 6a maximum : plus d’excuse pour les grimpeurs déjà un peu expérimentés, il va falloir y faire un tour !

De ces deux voies, je pense que « Vide et Eau » est la plus  belle : bien que le rocher soit très beau dans « Le Muet qui Rit », la grande vire casse une ambiance bien présente dans la première, qui rajoute beaucoup de parfum : des relais, on pourrait jeter un cailloux directement dans l’eau ! (gare toutefois aux plongeurs).
Mais malgré des cotations abordables sur le papier, il ne s’agit pas non plus d’une voie à trop sous-estimer. L’accès au plateau reste long, les rappels aériens puis il va ensuite falloir remonter, car il n’y a pas d’échappatoire commode une fois au bord de l’eau ! Par ailleurs, l’équipement est assez aéré, certaines chutes dans le 5b/c ne sont peut être pas à tester…

Accès : Le plus commode est de descendre dans la ligne de « La Lune et le Sabre ». on longe ensuite la paroi vers l’ouest jusqu’au pied d’un pilier. On repère deux scellements au sol sur un promontoire, un rappel conduit au bord de l’eau.

L1 : 4c; Longueur en rocher moins bon partant de l’eau.

L2 : 5c; Superbe, équipement espacé y compris dans le passage clé en haut.

L3 : 6a; Court, difficulté au début.

L4 : 5b; Court, peut s’enchaîner avec la précédente.

L5 : 6a; Superbe, soutenu, fissure puis traversée aérienne.

Retour : Par le plateau de Castelvieil.

Equipement : Xavier Legendre et Thomas Vigan en 2003

Difficulté : TD-; 6a, 5c obligatoire; 130 mètres

Matériel : Grande voie équipée

Accueil > Topos d’escalade > France > Calanques > Castelvieil > Vide et Eau