vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Rock and fall

Nolan en sortie du passage clé – la cheminée est cachée par son rebord gauche

Rock and fall, baby! Une belle cheminée isolée dans le plus beau mur de castelvieil… Fermée par un surplomb et dominée par une dalle, la voie Rock and fall n’est pourtant que peu parcourue. Elle fut ouverte par erreur en 1984, et elle n’a a priori jamais connu beaucoup de publicité. Elle s’arrête au jardin de la swing et l’on doit parcourir la dernière longueur d’une voie voisine pour sortir.

Pourtant, le rocher est dans l’ensemble très beau et l’escalade est similaire à ses voisines, c’est à dire magnifique.  Elle est cependant plus sérieuse que sa voisine la swing car le rocher est plus poussiéreux voir parfois un peu chipseux, l’itinéraire moins évident à suivre et les points de protection en place inexistants.
Ce n’est peut-être pas la voie à faire en priorité dans ce secteur, mais les voies non équipées y sont tellement belles que l’on en redemande en permanence. Ces rondeurs à bonnes prises, ces cheminées deversantes et bien protegeables, ces lunules à foison, le rythme des vagues et gabians, et cette aragonite variable… Une véritable drogue !
Et un topo!

Le topo !

L’accès se fait en deux rappels par la swing (45 et 50 mètres), on arrive à une vire.L1: 5a; de la chaîne de rappel sur la vire, se diriger vers la gauche. Remonter le dièdre fissuré déversant au dessus les buissons jusqu’à une toute petite grotte à l’aplomb de la cheminée caractérisant la voie. Poursuivre tout droit et faire relais au pied de la cheminée ou à gauche sur une large terrasse décalée.
L2: 5c; très belle cheminée qui de termine par un toit bien prisu.  On continue par une dalle striée de veines d’aragonite solide jusqu’à arriver au niveau du jardin de la swing, puis l’on rejoint la chaîne du second rappel par une traversée.

Sortie au choix, tout droit le 5c de la polka, et au bout du jardin la cheminée de la swing (5c), ou le dièdre de la soif (6a+). Possibilité également de sortir par « la promesse des profondeurs » (6b+).

1ière ascension : Hervé Guigliarelli et Thierry Cerclier en 1984
Difficulté : D+/TD- selon la sortie; III; 100 mètres
Matériel : Friends 0.5 au 4, câblés, hexentrics, sangles, matériel grande voie