vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Diableries

Malgré quelques escalades anciennes, l’on peut dire que les gorges du Destel ont été exploitée très tardivement. Équipée seulement en 2014 (!!), « Diableries » remonte une arête évidente dans ce Verdon Toulonnais : n’est ce pas incroyable d’avoir attendu tant de temps avant de grimper ces lignes évidentes ? Y aurait-il un piège ? Le pierrier d’accès, certes pénible, n’est pas une excuse suffisante pour bouder cette belle arête évidente…

On imagine cependant que le rocher devait initialement dans ce secteur ne pas toujours être très bon : dans la voie, de nombreuses traces de nettoyage en témoignent… Mais aujourd’hui, le travail a été très bien fait, tout semble solide ! Grâce à l’équipeur Francis Elichabe nous pouvons désormais remonter cette arête via une très belle voie, longue de surcroit, puisqu’elle atteint tout de même les 200 mètres !

Accès : Remonter les gorges depuis le bas et suivre le tracé jaune remontant un éboulis en rive gauche. Ne pas le remonter jusqu’en haut mais couper et remonter en amont pour viser le point le plu bas de l’arête. Nom inscrit au pied.

L1 : 5b+; après une courte montée facile la voie traverse en dalle à gauche, crux à la fin.

L2 : 5a; Jolie dalle.

L3 : 5c; Crux raide droit au dessus le relais.

L4 : 1; Transition sur l’arête puis jardin.

L5 : 5c+; Mur très raide sur pilier.

L6 : 5c; Jolie dalle avec un beau pas au départ.

L7 : Encore de la dalle grise !

L8 : 4c; Début de la « course d’arête ».

L9 : 3; Et la fin jusqu’au plateau !

Descente : Se diriger vers l’aval des gorges (route) jusqu’au tracé jaune que l’on redescend jusqu’en bas des gorges.

Équipement : Francis Elichabe en 2014

Difficultés : D+: 5c+, 5b obligatoire; 200 mètres

Matériel : Grande voie équipée

Accueil > Topos d’escalade > France > Gorges du Destel > Diableries