vertical pirate

Moniteur d'escalade Calanques, Sainte Victoire et provence, pour l'abordage des falaises et autres aventures verticales ! En méditerranée et au delà …

Mes passions

L’escalade n’est pas un sport comme les autres. En est il seulement un? Certain n’hésitent pas à considérer cette activité comme un mode de vie à part entière… L’escalade, en plus de permettre de se dépenser, de pratiquer une activité physique des plus agréables, offre surtout des situations uniques: l’arrivée à un sommet pour lequel on a bataillé, une gestuelle on ne peut plus variée, des couchers de soleils sur la mer bleue des calanques, des moments d’appréhension aux départs des rappels, une rencontre avec un animal sauvage en pleine paroi (!) ou la découverte d’une flore insoupçonnée des randonneurs, le partage d’une ascension, des peurs et des joies, le plaisir d’accompagner, et de se retrouver dans des cadres extra-ordinaires… L’escalade est définitivement une activité exceptionnelle!

J’adore toutes les pratiques de l’escalade, que ce soit en SAE, notamment pour l’entrainement (et les jours de pluie!), que les pratiques extérieures comme le bloc, la falaise ou la grande voie. J’ai quand même une préférence pour les grands itinéraires non équipés (appelés « trad climbing », ou « terrain d’aventure » – même si la seconde appellation regroupe une catégorie d’escalade plus vaste). Pour moi, la quintessence de l’escalade est le parcours de voies sauvages dont l’accès est compliqué, dans des environnements à la fois reculés et sur lesquels la trace de l’homme est absente. Il faut bien souvent de l’imagination pour trouver ces itinéraires, mais ils existent bel et bien. Au XXIième siècle, l’aventure existe toujours!

Encadrer, faire découvrir l’escalade, accompagner la progression des autres, partager, quel que soit le support, est également une de mes motivations principales. Après des années de pratique, je prends autant de plaisir dans l’accompagnement que dans ma pratique personnelle.

Highline - En tutu!Une autre passion: la slackline! C’est cette activité, inventée par des grimpeurs californiens dans les années 70, consiste tout simplement à marcher sur une sangle tendue entre deux points fixes. Je suis toutefois surpris de voir à quel point certains considèrent cette activité comme sérieuse, à inventer presque autant de sous-disciplines qu’il n’y a de pratiquants!

Désormais, cette activité est totalement séparée de l’escalade. La highline, qui se pratique assuré et à une hauteur supérieure à 10 mètres de haut, est la branche qui m’intéresse le plus.

A l’avenir, je serais intéressé pour combiner plusieurs sports d’aventure: réaliser des ascensions après de longs treks, ou des approches aquatiques (kayak, voile…) sera pour moi un accomplissement. Si ce projet fonctionne, je n’hésiterai pas à vous le proposer!!

Nicolas Gay, moniteur d’escalade

Accueil > Le mot du ‘Pitaine > Mes passions